A Biarritz

Il y a trois semaines, je vous montrais des photos de l’océan en colère. Cette fois-ci, c’est beaucoup plus calme mais toujours aussi magnifique !

J’ai regardé la côte basque un peu différemment puisque j’ai bénéficié du cours de géologie de ma collègue prof de SVT. L’érosion n’a plus de secret pour moi, tout comme pour les élèves de 5ème que nous avons emmenés en sortie scolaire !

Certains élèves ne semblaient pas connaître le Rocher de la Vierge qui se trouve pourtant à seulement une heure de leur domicile. Ce n’est pas la première fois que je constate ce genre de chose et ça m’étonne toujours autant.

Du côté de la plage des basques, ça parle beaucoup surf et la plupart des conversations sont en anglais. Moi qui n’ai jamais l’ocassion d’aller à Biarritz en semaine, j’ai été étonnée de voir du monde à l’eau ou en bord de mer. Je crois que la clientèle étrangère est déjà arrivée !

D’ici quelques semaines, c’est un endroit que je vais fuir : beaucoup trop de monde pour moi en juillet et en août. Pour vivre heureux, vivons cachés, telle est ma devise !

11 pensées sur “A Biarritz”

  1. Je ne désespère pas d’aller visiter un jour ce coin de France ; mais pas en juillet-août. La réflexion sur certaines élèves ne m’étonne pas. Quand je travaillais à Barentin, nombreuses étaient les personnes qui n’étaient jamais allées à la mer, ni à Rouen.

  2. Il faut venir en septembre, c’est la meilleure période pour découvrir la
    région.
    Concernant, les élèves, je suis étonnée dans le sens où on a une
    majorité de familles favorisées dans ce collège voire très favorisées.
    Ils vont surfer à Bali mais ne connaissent pas Biarritz. Je généralise
    mais il y a un peu de ça quand même.

  3. Un coin que j’affectionne particulièrement, merci Pour les élèves qui ne connaissent pas, pas trop étonnée, ayant beaucoup changé de régions, je m’apercevais qu’au bout de deux ans je connaissais mieux les alentours que beaucoup de locaux (eux connaissaient de nom).

  4. J’ai visité la côté basque l’été : très mauvaise idée comme tu le soulignes, surtout que dans le Nord de la Bretagne, où j’habite, c’est calme l’été. J’y retournerai à une période plus appropriée.

  5. Biarritz est encore un endroit dont je rêve et où je n’ai jamais mis les pieds. Il faut dire que de chez nous, on ne fait pas plus loin (ou alors on n’est plus en France)

Répondre à L'Irrégulière Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :