A Bilbao…

Bilbao (Bilbo en basque) était il y a quelques années encore un ville industrielle où les touristes ne se pressaient guère. En 1997, le musée Guggenheim a ouvert ses portes et, depuis, les choses ont changé. On vient du monde entier pour voir la construction de titane aux formes tourmentées de l’architecte Frank Gehry.

A l’extérieur comme à l’intérieur, l’art contemporain est partout.

Maman, sculpture de Louise Bourgeois

Puppy, Jeff Koons, strcuture en acier inoxydable recouverte de terreau et de fleurs.

Tulipes, Jeff Koons

 

 Si le musée Guggenheim vaut vraiment le détour, il serait dommage d’aller à Bilbao sans se rendre dans le Casco Viejo, quartier historique.

Des rues typiques, des petites boutiques, des bars à tapas, des places agréables, des vieux immeubles, une cathédrale gothique du XIVème siècle : il fait bon se promener à Bilbao.

 

12 pensées sur “A Bilbao…”

  1. j’y suis passée enfant (deux jours), je ne me souviens pas de ces sculptures qui ne devaient pas exister mais de ma première féria avec train fantôme et tout et tout ! Et des petits bars où nous allions manger des tapas avec les amis chez qui nous résidions ! J’y retournerais bien tiens ! C’est moche de faire envie comme ça

  2. @cathulu : il ne te reste plus qu’à organiser un week-end là-bas !
    @Aifelle : c’est que c’est un peu surprenant comme nom pour une araignée!!!!
    @La Pyrénéenne : on était avec Oihane alors on n’est pas restés très longtemps à l’intérieur… On a fait surtout l’extérieur et un peu la vieille ville mais c’était rapide !
    @Bauchette : merci !
    @L’or des chambre : je ne suis pas une grande amateur d’art contemporain mais ce musée vaut vraiment le coup. En plus, les œuvres sont très bien expliqués.
    @L’irrégulière : j’ai beaucoup aimé et j’espère avoir l’occasion d’y retourner.
    @Asphodèle : je sais, je ne suis pas sympa !

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :