A pied jusqu’au sommet de La Rhune

La Rhune, c’est LE sommet du pays basque. Faire une rando le week-end du 14 juillet, alors que les touristes sont déjà très nombreux, ce n’était peut-être pas la bonne idée pour qui aime profiter de la nature et du calme.

Il y a ceux qui font l’aller-retour en courant ou à VTT et attendent que tu te pousses pour les laisser passer, il y a ceux qui t’offrent la chance d’entendre leur conversation téléphonique, il y a ceux qui sont en jean pour monter 800 mètres de dénivelé en plein soleil, il y a ceux qui ne peuvent pas se passer de leur musique et en font profiter tout le monde, il y a ceux qui laissent traîner leurs déchets, etc.

Alors pourquoi aller à La Rhune à ce moment là alors que tu peux y aller hors saison, me direz vous ? La coupable, c’est celle que vous voyez sur cette photo ! Mademoiselle Ma Fille avait envie d’y aller à pied depuis un moment -par le petit train, c’est de la triche- et on a repoussé plusieurs fois à cause de la météo (pour profiter de la vue, il ne faut pas ou très peu de nuages) ou du manque de temps. Et puis, je dois bien avouer que j’ai toujours du mal à me dire qu’il va y avoir beaucoup de monde dans les endroits que j’ai l’habitude de fréquenter hors saison. Chaque été, c’est la même chose, il me faut du temps pour m’acclimater et retrouver les stratégies qui permettent d’éviter autant que possible la foule.

La cabane Arrano Xola me fait plus rêver qu’une chambre d’hôtel avec vue sur mer. Chaque fois que je passe par là, j’entre, je lis le cahier mis à la disposition des randonneurs de passage, je profite de la vue pendant quelques instants puis je passe mon chemin, lassant la place à ceux qui font le GR10. Peut être qu’un jour je me lancerai dans la traversée des Pyrénées et que je dormirai là moi aussi !

Comme j’ai la chance de connaître un peu le coin, nous avons décidé de redescendre par la venta Yasola pour rejoindre Olhette, point de départ de la randonnée. Faire une boucle est toujours plus agréable qu’un aller-retour par le même chemin et surtout cet itinéraire étant moins connu, nous étions plus tranquilles.

Le sentier longe la frontière franco-espagnole. Seule une borne nous indique de quel côté nous sommes.

Et pour finir, à l’arrivée, ce petit cours d’eau permet un rafraîchissement bien mérité !

13 pensées sur “A pied jusqu’au sommet de La Rhune”

    1. La saison a commencé très tôt cette année et l’année dernière. Le Sud-ouest est à la mode ! Et c’est difficilement supportable de mettre deux ou trois fois plus de temps que d’habitude sur la route, pour faire les courses, etc. En même temps, même si personellement nous ne vivons pas du tourisme, on en profite tous dans la région.

La parole est à vous !