A pied, la vie est belle

Avec le retour des beaux jours, l’envie de sortir les chaussures de randonnée est revenue. Pour cette première sortie en famille, nous avons choisi un parcours facile, histoire de ne pas dégoûter cette demoiselle qui nous accompagne chaque jour depuis maintenant 8 ans. Direction le sentier littoral donc, entre Saint-Jean-de-Luz et Bidart. 16 km aller-retour à une moyenne de 3km/h environ.

Chapelle Saint Joseph,

Au troisième plan, les Trois Couronnes ou Peñas de Haya, situées en Espagne, vues depuis Saint-Jean-de-Luz

Je me demande souvent pourquoi j’aime autant marcher. Le calme, le sentiment de liberté, le contact avec la nature… En randonnée, je laisse tous les soucis de côté et j’ai même parfois réussi à déposer quelques fardeaux sur le chemin. Comme en plus, on partage ce plaisir en famille, pourquoi s’en priver ?

                La baie de Saint-Jean-de-Luz depuis le sentier littoral

Sur cette dernière photo, la Rhune, 905m d’altitude. Sans doute notre prochaine destination, à la demande de Mademoiselle.

Bon dimanche à tous !

14 pensées sur “A pied, la vie est belle”

    1. La Rhune, c’est un classique indémodable ici mais il y a plein d’autres petits sommets avec vue sur mer très agréables également.

  1. Quelles couleurs ! C’est magnifique. Les couleurs normandes sont nettement plus pâlottes malgré les 30° annoncés aujourd’hui. Bon dimanche et bonne fête des mères 🙂

    1. Les photos datent s’il y a trois semaines environ. Je suis à La Rochelle ce week-end et la chaleur est difficilement supportable. J’ai été courir ce matin et j’ai souffert. Je sens que le retour en voiture ne va pas être très agréable malgré la climatisation. Bon dimanche à toi également.

    1. J’espère en faire une autre le week-end prochain mais je ne suis pas certaine que le beau temps soit au RDV….

  2. Une promenade qui nous était habituelle avant que ma fille ne naisse. On s’en tient désormais à la Ste Barbe (et ses toboggans) mais je sais que mes beaux-parents la font régulièrement (en partant de Ciboure !)

    1. Vous la referez peut être quand S. sera plus grande. Notre miss est habituée à marcher et hier encore on a fait une douzaine de kilomètres, dans les Landes cette fois-ci. Il faut s’adapter à leur âge (et aussi à leur envie…).

La parole est à vous !