« Anges de berlin »

Solti vient de passer sa dernière épreuve du bac et sa mère lui offre un voyage à Berlin. Les voilà donc parties toutes les deux pour un weekend touristique dans la capitale allemande. Lors d’un concert, Mary, la mère de Solti, disparait mystérieusement. Solti se retrouve donc seule dans un pays dont elle ne connaît pas la langue et elle n’a aucune idée de l’endroit où pourrait se trouver sa mère. Tout ce qu’elle sait, c’est que disparaitre ainsi ne lui ressemble absolument pas.

Par hasard, la jeune fille trouve de l’aide auprès de Nels, un DJ, et d’un couple de punks. Très vite, elle se rend compte que la disparition de sa mère n’est pas un simple fait divers mais qu’elle est plutôt liée à son passé de membre d’un groupuscule anarchiste. Solti, aidée de ses nouveaux amis, va aller de découvertes en découvertes, dans un milieu où le danger et les luttes clandestines règnent en maître.

                                    

Voilà un bon polar qui nous plonge au cœur du Berlin d’aujourd’hui, avec, en toile de fond, la renaissance de l’extrême droite et toutes ses conséquences. Le style est agréable, Solti est un personnage plein de vie et d’enthousiasme malgré la situation extrêmement difficile à laquelle elle est confrontée, et l’intrigue est intéressante. Bref, c’est ce que j’appelle de la littérature de jeunesse de qualité !

Et puis, je crois que j’aurais bien aimé passer un peu de temps avec son groupe d’amis berlinois. Petit à petit, le texte montre que les apparences sont parfois trompeuses et que les gens les plus bourrus et les plus marginaux cachent parfois une personnalité et des compétences hors du commun.

Ce livre fait partie de la sélection du prix des Incorruptibles 2009 pour le niveau 3ème/2de.

DESHORS, Sylvie, Anges de Berlin, Editions du Rouerge, 2007.

6 réflexions sur « « Anges de berlin » »

  1. @Ys : il y a quelques passages un peu violent mais il ne faut pas exagérer, c’est un livre destiné aux ados à partir de 13-14 ans.
    @ : oui, le sélection est pas mal ! Les élèves vont bientôt commencer à lire.

  2. J’ai adoré
    J’ai bien aimé ce livre, mais il ne faut pas abusé ce livre n’est pas violent! Personnellement moi j’ai 12 ans et ce livre ne m’a poser aucun problème !!!

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :