Antigone – Jean Anouilh

2014 a été pour moi l’année Antigone. J’ai commencé par lire la version audio du Quatrième mur de Sorj Chalandon lu par le talentueux Féodor Atkine. Ce livre a été un vrai coup de coeur et la voix du comédien résonne encore en moi quand je repense à ce texte. Puis, cet été, j’ai vu le spectacle J’kiffe Antigone de Ladji Dialo dans le cadre du festival du conte de la ville de Capbreton. Un vrai régal ! En ce début 2015, je me suis décidée à découvrir l’Antigone d’Anouilh.

Je crois que j’ai bien fait d’attendre pour lire la pièce de théâtre. Elle prend une autre dimension quand on est capable de prendre du recul, de l’analyser et de replacer cette héroïne tragique dans d’autres contextes. Sa portée est incroyable. Maintenant, je n’ai qu’une envie : voir la pièce sur scène.

Je me dis aussi qu’il faudrait que je consacre plus de temps à la lecture des classiques. Depuis que j’ai quitté la fac de lettres, il y a presque une quinzaine d’années, je n’en lis quasiment plus. Je crois que j’ai fait une overdose et puis il y a toujours tellement de nouveautés à découvrir. Il faudrait pourtant vraiment que je m’y remette. Et vous, vous en lisez des classiques ?

ANOUILH, Jean, Antigone, La Table Ronde, 1947.

12 pensées sur “Antigone – Jean Anouilh”

  1. Je n’ai pas fait d’études classiques mais j’en ai lu beaucoup au collège et au lycée. Depuis, j’en ai lu (ou relu) quelques uns mais trop peu. Parfois en audio. Je n’ai jamais lu Antigone mais je le ferai.

  2. Pour moi ce n’est même plus un classique tellement cette pièce fait partie de ma vie…. Très bonne interprétation vue en DVD de Barbara Schulz dans le rôle d’Antigone et Robert Hossein dans celui de Créon… je te conseille !

  3. c’est un peu ma résolution de l’année, lire plus de classiques, en relire certains. Balzac, Zola, Dickens et les dramaturges en priorité. J’ai parfois l’impression de me laisser « bouffer » par les nouveautés… qui ne valent pas toujours le coup!

  4. J’adore lire des classiques (et maintenant, je n’en lis plus assez souvent) car bien souvent, je ne suis pas déçue. « Antigone » (la version d’Anouilh) est ma pièce préférée depuis que je suis ado. Depuis des années, je la relis de temps en temps.
    Moi aussi, j’avais adoré « Le quatrième mur ».

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :