Antonio ou la résistance : de l’Espagne à la région toulousaine – Valentine Goby et Ronan Badel

1939. Antonio vit avec sa mère et sa soeur à Barcelone. Jorge, son père, un résistant républicain, a été contraint à l’exil en France après la victoire de Franco. Sa plus jeune soeur est du côté de Valence, chez ses grands-parents. Sa mère a été obligée de l’envoyer vivre là-bas car le manque de nourriture dans la capitale catalane commençait à avoir de sérieuses conséquences sur sa santé.

Quelques temps plus tard, Antonio, sa mère et son autre soeur sont eux aussi obligés de quitter l’Espagne : Franco bombarde Barcelone. D’abord envoyés dans un camp en Haute-Garonne, ils réussissent à rejoindre Argelès sur mer où est enfermé Jorge. La famille est séparée depuis trois ans mais ne peut toujours pas vivre réunie. Les réfugiés espagnols sont considérés comme des indésirables et Jorge restera derrière les barreaux tant qu’il n’aura pas trouvé de travail.

La réédition en poche ce court roman (48p.) est l’occasion pour les adolescents de découvrir, à travers la vie d’un enfant, un pan méconnu de notre histoire et de celle de l’Espagne. La façon dont notre pays a traité les exilés en lutte contre le franquisme est une honte. Enfermés dans des camps, leurs conditions de vie étaient inhumaines. On le dit peu mais c’est une triste réalité. En fin d’ouvrage, quelques pages documentaires permettent d’approfondir le sujet et les évènements historiques évoqués dans le roman.

GOBY, Valentine, BADEL, Ronan, Antonio ou la résistance : de l’Espagne à la région toulousaine, Autrement, 2014.

6 réflexions sur « Antonio ou la résistance : de l’Espagne à la région toulousaine – Valentine Goby et Ronan Badel »

  1. Je l’ai repéré l’autre jour dans le masse critique de Babelio jeunesse mais j’ai laissé tomber. Trop à lire en ce moment. J’ai peut-être eu tort finalement…

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :