Au temps du cinéma muet

Jun Nakayama, ex-star du cinéma muet à la retraite, se voit proposer un rôle par un jeune scénariste fin connaisseur du Hollywood du début du siècle. Au départ, il hésite à accepter cette proposition qui pourrait relancer sa carrière, arrêtée brutalement 40 ans plus tôt suite à une sombre histoire de meurtre -jamais élucidée- à laquelle son nom était associé. Puis, tout son passé lui revient en mémoire et l’envie de jouer à nouveau le titille.

Quand Chez les filles m’a proposé ce roman, je l’ai accepté car j’ai un vilain défaut : j’ai du mal à refuser un livre… Pourtant je ne suis pas du tout une adepte du cinéma muet. A vrai dire, je n’y connais rien du tout ! Avant de commencer ma lecture, j’avais donc un peu peur et j’étais à la limite de me maudire d’avoir accepté une telle offre !!!!

Mais dès les premières pages, je me suis laissée entraîner par ce récit et je me suis plongée avec enthousiasme dans les débuts du 7ème art. Vie des acteurs -réels ou fictifs-, relations avec les studios, gloire, fêtes, histoires entre les uns et les autres : tout y est ! Ce n’est cependant pas le seul aspect intéressant de ce livre qui évoque également la montée du racisme anti-japonais et propose une réflexion sur le temps qui passe, les regrets et la relation avec son propre passé. A cela, s’ajoute un peu de suspens, maintenu jusqu’à la fin ou presque, au sujet de l’arrêt brutal de la carrière de Jun et de toutes les raisons qui ont motivé ce choix. Bref, j’ai passé un agréable moment en compagnie de ce livre !

D’autres avis, assez inégaux : Amanda, Miss Alfie, Cathulu, Sylire, Clarabel, Leiloona, Ori et Lael.

REVOYR, Nina, Si loin de vous, Phébus, 2009.

10 réflexions sur « Au temps du cinéma muet »

  1. Il est au pied du lit depuis un mois (oui, c’est le bazar chez moi…)mais je l’attaque bientôt! je verrai les différents avis, mais j’ai un a priori positif!

  2. Je vais le recevoir bientôt. Dès que je vois cinéma muet je pense à Chantons sous la pluie et la fameuse scène du Non non non / Oui oui oui. A voir absolument !

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :