Autobio – Cyril Pedrosa

Pas facile de concilier écologie et vie quotidienne ! Cyril Pedrosa raconte ici sa vie de citoyen de gauche engagé dans l’écologie et de père de famille lambda. Les enfants sont scolarisés dans une école Freinet, le lait de vache est proscrit à la maison et le moyen de transport privilégié est le vélo. Cela n’empêche pas l’auteur d’adorer les saucisses cocktails, de détester les blettes achetées chez un petit producteur au marché et de remplir sa piscine pour faire plaisir aux enfants.

La première de couverture -qui représente un père qui essaie de jetter une bouteille dans la poubelle réservée aux cartons et qui est retenu par sa femme, ses enfants et… son chat-  donne une idée assez précise du graphisme de Pedrosa qui complète fort bien la tonalité humoristique d’autobio.

Les tranches de vie se succèdent sur une ou deux pages au maximum et certaines sont vraiment drôles. L’autodérision est la force de cet album et ça fait du bien de lire ça parce que franchement, quand on vient de la campagne, les bobos écolos citadins qui se prennent au sérieux, ça énerve un peu !

Merci Jérôme de m’avoir offert cette BD !

PEDROSA, Cyril, Autobio, Fluide glacial, 2008.

6 réflexions sur « Autobio – Cyril Pedrosa »

  1. J’aime ton billet! parce que oui, c’est bien gentil d’utiliser le vélo (je le fais), les transports en commun, etc… mais au fin fond de la campagne, on va bosser en voiture!

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :