Azami le coeur en deux – Marc Cantin et Isabel

Azami est une jeune collègienne qui vit avec sa grand-mère au pied du mont Kaïdo, au Japon. Sa mère est décédée alors qu’elle était encore enfant et son père travaille tellement qu’il ne peut pas s’occuper d’elle. Cela n’empêche pas Azami d’être heureuse. Elle aime beaucoup sa grand-mère même si celle-ci n’a pas un cractère facile.

Azami est très timide, ce qui n’est pas du tout le cas de Nayoko, sa meilleure amie. Cette dernière a la langue bien pendue et ne peut pas garder un secret. Quand elle arrive au parc Fugimoki, là ou presque tous les élèves viennent déjeuner au pied des cerisiers, pour annoncer à Azami que Kino voudrait l’inviter au cinéma, Nayoko est tellement peu discrète que tous les regards se tournent vers les deux filles. Azami lui pardonne pourtant : sans elle, ses journées ne seraient pas aussi joyeuses.

Alors qu’Azami cherche une solution pour que sa grand-mère la laisse aller au cinéma avec Kino, son père lui propose de l’emmener en vacances à Paris. Pour une jeune fille habituée à la campagne, se retrouver dans une grande ville, qui plus est étrangère, est vraiment destabilisant. Le contraste entre son attitude réservée, sage, toujours soucieuse des autres et celle de Myo, extravertie et égoïste, est saisissant. A tel point que les étincelles ne tardent pas à s’allumer entre les deux adolescentes. Heureusement, il y a Joan, le petit ami de Myo, qui se comporte de manière très accueillante. Et le yokaï que sa grand-mère a missionné pour l’accompagner en France la protège d’un certain nombre de dangers.

Azami le coeur en deux permettra aux jeunes lecteurs de découvrir la vie des japonais et d’approcher une culture totalement différente de la leur. L’humour est omniprésent, notamment par le biais de la grand-mère qui découvre l’informatique et pense que les messages qu’elle envoie à sa petite fille arrivent grâce à un génie à qui il faut faire des offrandes régulièrement.

Pendant son voyage en France, Azami gagne en maturité et se trouve confrontée à l’amour et à l’amitié. Elle doit aussi faire face à ses responsabilités et prendre une décision importante pour son avenir. Les lecteurs s’identifieront sans peine à elle car, quel que soit le pays d’origine, les jeunes sont tous plus ou moins confrontés aux mêmes problèmes.

L’avis d’Enna.

CANTIN, Marc, ISABEL, Azami le coeur en deux, Nathan, 2013.

5 pensées sur “Azami le coeur en deux – Marc Cantin et Isabel”

  1. J’en garde un très bon souvenir et je pense qu’il peut plaire aussi aux plus grands collégiens aussi. ça peut aussi être une porte d’entrée vers les romans pour les lecteurs de manga.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :