Blacksad 1 : Quelque part entre les ombres – Diaz Canales et Guarnido

Natalia Wilford, une célèbre actrice, est retrouvée morte d’une balle dans la tête, allongée sur son lit. La police n’arrive pas à mettre la main sur l’arme du crime et ne dispose d’aucun mobile, d’aucun suspect. L’affaire fait la Une de la presse. Blacksad, détective et ancien amant de la star, est bien décidé à faire payer le coupable même si son responsable, Smirnov, lui recommande de ne pas se mêler de cette enquête.

Pour Blacksad, la morale et la justice ont encore un sens. Ce n’est malheureusement pas le cas des hommes qu’il poursuit. L’affaire le mène en haut-lieu. Il découvre que Léon Kronski, amant de Natalia et scénariste du film sur lequel elle tournait, a disparu. Est-il criminel ou lui aussi victime ?

Voilà pour le scénario, somme toute assez classique. La véritable originalité de cette bande dessinée policière réside dans l’anthropomorphisme. En choisissant de représenter ses personnages avec des têtes d’animaux, l’espagnol Juan Diaz Canales indique dès le départ au lecteur que les hommes ne se comportent pas comme des êtres civilisés. Blacksad est un chat, son chef un chien. Parmi ses opposants, il y a un reptile, un rat, un rhinocéros ou encore un ours. La loi du plus fort règne en maître. Le sang, les bagarres, les règlements de compte ne sont pas rares.

Les dessins de Juanjo Guarnido sont de toute beauté. Il y a longtemps que je n’avais pas été bluffée à ce point. Les couleurs et les expressions des visages sont une vraie réussite mais que dire du mouvement et des cadrages ! Guarnido fait preuve d’originalité en plus d’une grande maitrise. Une fois ce premier tome refermé, je n’ai qu’une seule envie : me ruer sur la suite !

DIAZ CANALES, Juan, GUARNIDO, Juanjo, Blacksad 1 : Quelque part entre les ombres, Dargaud, 2000.

L’avis de Nathalie, de Blandine et de Sylire.

DIAZ CANALES, Juan, GUARNIDO, Juanjo, Blacksad 1 : Quelque part entre les ombres, Dargaud, 2000.

Merci à Rakuten qui m’a permis de lire ce livre dans le cadre de l’opération La BD fait son festival.

Cette semaine c’est chez Noukette que les amateurs de bulles ont RDV.

45 réflexions sur « Blacksad 1 : Quelque part entre les ombres – Diaz Canales et Guarnido »

  1. J’adore ! J’ai lu cette série et suivi les sorties aà part les derniers. JE dois avoir chez moi les premiers mais je crois qu’il y a d’autres opus qui sont sortis…

    1. Je ne suis pas surprise. C’est le genre de série que j’ai envie d’avoir dans ma bibliothèque pour pouvoir m’y replonger de temps en temps/

  2. Une belle série, que j’avais eu grand plaisir à découvrir au fur et à mesure de sa parution. Pour info, il y a une intégrale « Blacksad » qui vient de sortir, je l’ai aperçue en librairie.

  3. J’achète peu de BD, ça prend vraiment trop de place… Mais Blacksad fait partie des séries que je veux pouvoir relire régulièrement !

  4. Un album gagné il y a fort longtemps, que j’avais mis sur mes étagères chez mes parents… Quelques années plus tard, je le lis, et là, la claque ! C’est comme ça, avec cet album, que je suis entrée dans la BD « adulte » (loin des Astérix, Lucky Luke et autres Tintin de mon enfance)… Autant te dire que cet album a un je-ne-sais-quoi particulier…. 🙂

La parole est à vous !