Bollywood apocalypse – Manil Suri

C’est le chaos à Bombay. La ville est la cible d’attentats pakistanais et tout le monde craint une attaque nucléaire. Certains quartiers sont désertés, les frappes aériennes contraignent les habitants à se terrer et hindous et musulmans se déchirent. Les hindous ont d’ailleurs rebaptisé la ville en l’honneur de Mumbadevi, leur déesse. Bombay s’apppelle désormais Mumbay.

C’est dans ce contexte de fin du monde que Sarita part à la recherche de Karun, son mari. Celui-ci est physicien et ne donne plus signe de vie depuis plusieurs jours. Il a quitté l’appartement pour se rendre à une conférence mais, aprés enquête, il semble que ce soit un mensonge. Que fait-il ? Pourquoi ne donne t-il pas de nouvelles ?

Lors de ses recherches, la jeune femme croise la route de Jazz, un jeune musulman qu’elle sauve d’un lynchage par les hindous. Celui-ci, sous le prétexte de l’aider et de la remercier, l’accompagne et prend des risques pour retrouver Karun avec elle. Mais assez vite Sarita a la puce à l’oreille. Qui est réellement Jazz ? Pourquoi est-il autant déterminé à l’accompagner ?

Le roman alterne les recherches de Sarita et de Jazz avec des retours dans le passé. Sarita se souvient de sa rencontre avec son mari, de la naissance du sentiment amoureux, de son mariage, de la découverte de l’autre et de la sexualité. Jazz, lui aussi, revient sur les quelques années qui ont précédé les attentats et sur sa propre histoire d’amour. Ces passages, d’une extrême sensualité, sont très réussis et intéressants. Les personnages dévoilent leur réelle personnalité petit à petit et ce n’est qu’à la fin que le lecteur découvre réellement qui ils sont.

Par contre, le contexte dans lequel se déroule le roman est totalement exagéré. A force de vouloir en faire trop dans l’apocalypse et dans la surenchère, ce n’est plus crédible. C’est vraiment dommage car le reste est passionnant.

SURI, Manil, Bollywood apocalypse, Albin Michel, 2014.

4 pensées sur “Bollywood apocalypse – Manil Suri”

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :