La tresse – Laetitia Colombani

Si vous suivez un peu l’actualité littéraire, l’engouement autour de ce roman, sorti il y a un peu plus d’un mois, ne vous aura sans doute pas échappé. La tresse sera t-il le roman de l’été ? En tous cas, vous pouvez l’emporter dans votre valise, c’est certain ! Continuer la lecture de « La tresse – Laetitia Colombani »

Plage Sainte-Anne – Joëlle Sancéau

Vous avez envie de douceur et de légèreté, d’un petit roman facile et réconfortant pour vous vider la tête allongé sur une chaise longue ? Vous commencez à préparer la liste des livres que vous emporterez pour les prochaines vacances ? J’ai peut-être ce qu’il vous faut ! Continuer la lecture de « Plage Sainte-Anne – Joëlle Sancéau »

Marx et la poupée – Maryam Madjidi

Iran, début des années 1980. Maryam Madjidi transporte dans ses couches des comptes rendus de réunions du parti d’opposition à Khomeny dans lequel ses parents militent. Son père et sa mère, certains que la milice n’irait pas fouiller un bébé, la prêtent même à d’autres militants. Continuer la lecture de « Marx et la poupée – Maryam Madjidi »

L’enfant qui – Jeanne Benameur

L’enfant vit seul avec son père et sa grand-mère dans un village de campagne, bordé par la forêt et la rivière. Sa mère, une fille du vent, a disparu du jour au lendemain sans que personne ne sache ni où ni comment. Elle l’a laissé, seul, avec un gouffre à la place du ventre. Seul face à ce père qui crie pour expulser sa souffrance et n’arrive pas à comprendre son enfant. Seul face à cette grand-mère dont l’amour ne suffit pas à combler le vide. Continuer la lecture de « L’enfant qui – Jeanne Benameur »

Voici venir les rêveurs – Imbolo Mbue

Grâce à son cousin Winston et au prix de beaucoup d’efforts pour faire des économies, Jende Jonga réalise son rêve : quitter son Cameroun natal pour venir vivre aux États-Unis. Continuer la lecture de « Voici venir les rêveurs – Imbolo Mbue »

L’odeur de la forêt – Hélène Gestern

Il y a des livres dont on parle peu et qui sont pourtant magnifiques. L’odeur de la forêt en fait partie. Continuer la lecture de « L’odeur de la forêt – Hélène Gestern »

Article 353 du code pénal – Tanguy Viel

Lors d’une partie de pêche en mer, Martial Kermeur passe par dessus bord le promoteur immobilier Antoine Lazenec et le laisse se noyer sans lui porter secours. Puis, il rentre tranquillement au port avant de se faire arrêter par la police un peu plus tard. Dans le huit-clos du bureau du juge devant lequel il est déféré, Kermeur déroule le fil des évènements qui l’ont conduit à commettre ce crime. Continuer la lecture de « Article 353 du code pénal – Tanguy Viel »

Ce que tient ta main droite t’appartient – Pascal Manoukian

Pascal Manoukian fait partie de ces auteurs dont on entend beaucoup parler sur la blogosphère. Je voulais le découvrir depuis un moment déjà et je m’attendais à recevoir une grosse claque étant donné les sujets qu’il aborde et les louanges que j’ai lues ici ou là. Ma déception a été d’autant plus grande….

Continuer la lecture de « Ce que tient ta main droite t’appartient – Pascal Manoukian »

Le groupe – Jean-Philippe Blondel

Ils sont dix. Dix élèves de Terminale et deux profs, Françoise Roussel qui enseigne l’anglais et Marion Grand, prof de philosophie, à se réunir une heure par semaine pour se mettre dans une bulle et écrire. C’est Marion qui est à l’initiative de cet atelier d’écriture. François, double de l’auteur, est écrivain et jusqu’ici il n’avait jamais mélangé ses deux métiers. Sa collègue réussit à le convaincre de franchir le pas.

Continuer la lecture de « Le groupe – Jean-Philippe Blondel »

Gabacho – Aura Xilonen

Liborio a fui son Mexique natal dans l’espoir d’une vie meilleure aux Etats-Unis. Clandestin, il vit et travaille dans une librairie hispanique et lit tout ce qui lui tombe sous la main, même ce qu’il ne comprend pas. Son patron, qui le prend pour un idiot et l’appelle par des noms très agréables comme « gros bêta », « oiseau du diable »,  « l’abruti à la mords-moi le nœud » ou « le macaque », a peur qu’il abîme les livres. Liborio attend donc d’être seul, le soir, dans la mezzanine qui lui sert de chambre, pour lire en cachette.

Continuer la lecture de « Gabacho – Aura Xilonen »