C’est grave, docteur ?

Depuis plus de quatre mois, congé mater’ oblige, je n’ai pas vu d’élèves et figurez-vous que j’ai loué Entre les murs de Laurent Cantet le week-end dernier au vidéo club. Les élèves me manqueraient-ils ? Serais-je devenue folle ? Est-ce que c’est grave, docteur ?

Pas la peine de faire un grand résumé de ce film qui raconte le quotidien d’un prof de français en milieu difficile, il a tellement obtenu de récompenses cinématographiques qu’il est presque impossible de ne pas en avoir entendu parler.

Parlons-en justement de ces récompenses. C’est un film sympa, qui se laisse regarder mais de là à en faire tant d’éloges… Il y a quelque chose qui m’échappe. En fait, j’ai eu l’impression de regarder mon quotidien. La seule différence, c’est que les élèves de mon bahut viennent de milieux un peu moins difficiles… Les prix cinématographiques, c’est comme les prix littéraires, je crois qu’il faut vraiment s’en méfier !

Enfin, bref ce film m’a fait un peu penser au boulot -mais pas trop quand même- et je me demande bien à quelle sauce je vais être mangée l’an prochain. Je viens d’obtenir ma mutation dans l’académie de Bordeaux mais je ne connaîtrai mon poste que pendant la deuxième quinzaine juin. Alors, collège, lycée ou lycée professionnel ? Campagne ou ville ? Elèves difficiles, très difficiles ou plutôt calmes ?  Bahut à 10, 15, 30 ou 70 kilomètres de chez moi ? Mystère…

22 réflexions sur « C’est grave, docteur ? »

  1. Commencerais-tu à être un peu tracassée par le reprise du travail ? Je n’ai pas vu ce film, pas très envie de le voir. Par contre j’ai regardé « l’année de la jupe », plutôt flippant.

  2. @Aifelle : C’est toujours un peu stressant ces histoires de mutation… Sinon, la reprise ne m’angoisse absolument pas, c’est encore trop loin !
    J’aimerais bien le voir, « L’année de la jupe ».

  3. Je l’ai vu aussi ( pas entre les murs … mais la journée de la jupe ( c’ est la journée , pas l’année ) et j’ai été scotchée ! On croise les doigts pour que tu n’ais pas trop de trajet à faire l’année prochaine et que tu sois vite rentrée pour t’ occuper de ta pitchounette ! Bisous et bonne journée saxaoul …

  4. Je n’arrête pas de voir des films avec des élèves difficiles La Journée de la jupe, Entre les murs, la Vague… et même l’Elève Törless, à la télé récemment…

  5. L’enfer des surprises de l’Education Nationale, espérons que tu ne seras pas trop loin de la maison…Je n’enseigne plus depuis longtemps maintenant, et pourtant les élèves me manquent toujours.

  6. Comme toi, je n’ai pas vraiment apprécié le film, je retrouvais trop ma vie la-dedans et sortir de ma zep pour y retourner, je dis non merci!
    J’espère que tu auras quand même un poste pas trop mal à la rentrée!

  7. pas vu, pas trop envie non plus…je sens que ça ne me plairait pas.. et puis je croise les doigts pour que tu récoltes un « poste +++ ». (le mien est « ++ » dans mon barème perso, juste avec les 45 min de route mais sinon quasi un rêve..)mais peut être que pour l’instant, tu ne devrais pas trop y penser et juste profiter…sinon j’ai fini et adoré Chevalier B. voir blog, merci!!

  8. Pas vu et aucune envie de le voir! J’suis pas trop histoires de profs…
    Le fait que tu ais un bébé ne joue-t-il pas pour ton affiliation à un poste?

  9. Je ne l’ai pas vu non, j’attends d’en avoir l’occasion!
    En tout cas, je te souhaite une bonne mutation dans ta nouvelle académie. Je sais ce que c’est, je suis moi aussi en attente, même si le saut est moins grand : je reste dans mon académie.

  10. Arff, c’est vrai que le système des mutations est angoissant. :/ (Et je suis un peu comme toi, moi aussi je regarde des films sur l’enseignement … comme si je n’étais pas déjà assez à l’école ! )

  11. Voilà pourquoi je ne suis pas allée voir le film: pas envie d’aller au ciné pour voir ce que je vis au quotidien. Avec un bémol tout de même: dans mon établissement, c’est moins difficile quand même!

  12. Aaahhh !! ton métier te poursuit sournoisement et les élèves te traquent … sourire … Ma belle soeur est enseignante et une année, elle s’était trouvée une trousse très rigolote sur laquelle était écrit : « J’ai l’Education Nationale à mes trousses » Je n’ai pas vu ce film, j’avais vu à l’époque « Le plus beau métier du monde » où Depardieu m’avait bien fait rire … c’est plus facile de rire quand on ne retrouve pas son quotidien bien sûr, parce qu’on rit d’une fiction. Néanmoins je trouve que les réalisateurs n’hésitent pas à recourir aux clichés et en faire un peu (beaucoup) trop.
    Je me souviens aussi du très beau film « ça commence aujourd’hui » qui m’avait énormément touchée … joué avec beaucoup de sensibilité. mais l’école ce n’est pas que ces difficultés, heureusement. Et parfois on rencontre condensé dans une année scolaire (au ciné) ce qui pourrait se dérouler dans toute une carrière dans la réalité.
    Je n’ai pas vu « Entre les murs », à, priori il me tenterait plus que « la journée de la jupe » qu’il vaut mieux éviter si on a déjà le moral en berne …sourire …
    En tout cas j’espère que tu ne seras pas trop loin de chez toi, que tu te plairas avec tes collègues et tes élèves, et que vous ferez de belles découvertes ensemble.
    Tu aurais des préférences ? ville, campagne, lycée, collège ?)
    Bonne journée.

  13. Le livre m’avait beaucoup plu, j’étais très tentée par le film à sa sortie…puis finalement, il ne me dit plus rien.
    En revanche, j’ai vu sur Arte  » La journée de la jupe », j’ai trouvé ce film très réussi. Beaucoup de thèmes, de problèmatiques y sont abordés en profondeur. Les acteurs ( presque tous non professionnels) sont formidables et Isabelle Adjani comme je ne l’avais jamais vue, sidérante!
    Je m’attendais à ce que ce film fasse un peu plus scandale que ça en raison de sa grande liberté de ton et son anti-conformisme.
    Sinon, j’espère que ta mutation te conviendra.

  14. le travail c’est la santé
    mais les vacances c’est mieux – est-ce que je lis des livres sur les maisons de retraite moi ? (oui mais en douce de moi) tu as encore le temps de penser à la reprise et profite bien d’OIHANE quand à ces films entre les murs et lajournée de la jupe pas envie du tout d’aller les voir et ton commentaire me le confirme – à bientôt

  15. J’ai essayé de commencer à lire le roman une bonne quinzaine de fois et pour le moment je n’y arrive pas. C’est vrai que ce n’est pas de chance de travailler dans l’éducation et de se coltiner tous ces films qui en parlent Je me demande si j’irais voir un film qui parle de mon milieu professionnel (l’industrie savonnière, ce n’est pas un sujet très palpitant d’un point de vue cinématographique).
    Bonne chance pour la reprise.

  16. « L’académie de Bordeaux », ça va t’éloigner de chez toi, à moins que cet établissement se trouve à proximité de ton département…ce que j’espère pour toi ! Je ne suis pas allée voir ce film, mais je n’en ai pas vraiment envie…Bises et bon week-end Saxaoul !

  17. Un film que j’ai beaucoup aimé. Peut-être parce que je ne suis pas prof ? Que mes enfants ont fréquenté (et fréquentent encore pour la plus jeune) des lycées et collèges de province, épargnés par le genre de problèmes que soulève le film ? J’ai apprécié le côté sociologique;

  18. bon je n’i pasvu ce film mais la jupe à la TV si! et je plains les profs…oh tu es documentaliste super !
    en tous cas même si je ne suis pas trop présente en ce moment je te bise très fort ainis que ta petite douce.A-t-elle repris beauooup de poids ?
    J’espère de tout coeur que tu auras l’affectation que tu souhaites.
    A plus !

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :