Continuer – Laurent Mauvignier

Pour empêcher son fils Samuel de faire n’importe quoi et de sombrer dans la délinquance, Sibylle décide de vendre la maison  de son père et de quitter Bordeaux  pour partir au Kirghizistan. Les premières pages du roman sont consacrées aux conneries de l’adolescent, à ses parents qui se déchirent, à son père imbu de sa personne et à sa mère dépressive. Sibylle, qui surnage depuis tant d’années, décide de prendre son destin -et par la même occasion celui de son fils- en main. C’est une question de survie. Samuel préfère la suivre en Asie centrale plutôt que d’aller dans le pensionnat catholique où son père était élève. Il se tait mais au fond de lui il ne supporte plus sa mère et ce voyage ne l’intéresse pas. Ses mots vis à vis d’elle, même s’il ne les prononce pas, sont d’une violence extrême. L’adolescent est quelqu’un de renfermé, mal dans sa peau, pas du tout ouvert aux autres. On sent la souffrance enfouie au fond de lui.

Sibylle et Samuel partent donc pour plusieurs mois à cheval dans les montagnes kirghizes. A eux les grands espaces, la vie simple et rude, loin du confort, de la société de consommation et du smartphone. Si la mère aime voyager et partir à la rencontre de l’autre, pour le fils, c’est beaucoup plus compliqué. Petit à petit, Samuel, qui aime les chevaux depuis l’enfance, se rapproche d’eux et s’en occupe. Cependant, il ne s’implique jamais dans ce qu’il vit. Spectateur, il ne se gêne pas pour juger tout ce que fait sa mère. Pour Sibylle, ce voyage est aussi l’occasion de faire le point sur sa propre histoire. On découvre par fragments son passé tourmenté.

Continuer est une magnifique histoire. L’écriture à la troisième personne est d’une justesse remarquable, au plus proche des sentiments des personnages. Les moments de tension sont magnifiquement restitués : on s’y croirait vraiment ! Au départ, on pense lire le récit de la tentative d’une mère pour sauver son fils mais finalement, c’est aussi celui d’une femme qui essaie de surmonter ses traumatismes. Le lecteur réfléchit alors à ses choix, à son propre parcours et au monde dans lequel il vit.

MAUVIGNIER, Laurent, Continuer, Les éditions de Minuit, 2016.

25 réflexions sur « Continuer – Laurent Mauvignier »

  1. J’avais assisté à une rencontre avec l’auteur quand son roman est sorti, mais n’avait pas été plus tentée que cela. Tu me fait reconsidérer la question.

    1. C’est le voyage en Asie Centrale qui m’a attirée au départ. Je découvre l’auteur avec ce titre et je pense que je le relirai.

  2. L’histoire ne m’attire pas du tout a priori mais finalement, je me dis pourquoi pas. c’est un auteur que je vois beaucoup dans les manuels scolaire. Il faudra que j’en lise au moins un

    1. Ah, tiens, je n’ai jamais remarqué que c’était un auteur présent dans les manuels. Je serai plus attentive à l’avenir.

  3. je pense beaucoup de bien de cet auteur, j’avais déjà aimé Autour du monde et une de ses pièces de théâtre. Je vais tenter de me procurer ce livre.

  4. Il m’a tenté à une époque…et peut-être que.
    C’est plus le côté géographique et le cheval qui me tentent moins mais pourquoi pas. En plus, je n’ai toujours entendu que des éloges sur ce livre !

  5. Je te conseille très fortement Dans la foule, un coup de cœur immense et Autour du monde, que j’ai énormément aimé celui ci est dans ma pal , je n’ai juste pas encore eu le temps de le lire

La parole est à vous !