Dans le désordre – Marion Brunet

Jeanne, Basile, Ali, Lucie, Jules, Marc et Tonio. Ils sont sept. Sept à se rencontrer un peu par hasard un jour de manif qui se termine en affrontement avec les forces de l’ordre. La colère et la révolte grondent en eux. Certains sont un peu plus vieux que d’autres, vivent de petits boulots et ont déjà fait l’expérience de la vie en marge de la société. Ils habitent dans un squat alors que les autres sont dans les clapiers à lapins de la cité U. Droit, lettres classiques, histoire de l’art, ils vont à la fac mais semblent plus préoccupés par cette société qui ne donne de l’argent qu’aux riches et laisse la majorité à l’écart.

Ils décident de vivre tous les sept dans une maison inoccupée que l’un d’entre eux a repéré en ville. Une nuit, ils forcent la porte et se retrouvent chez eux. Cela n’a pas l’air de satisfaire la Baronne qui les regarde de son air sévère depuis le mur auquel elle est accrochée depuis des années. Il faut dire que son air de bourgeoise pincée n’est pas vraiment compatible avec leur idéal anarchiste.

Marion Brunet décrit alors avec justesse et sensibilité la vie en communauté de ces sept jeunes. Les illusions, les combats, les engagements, la découverte de le vie en meute et de l’amour mais aussi les doutes, les difficultés à trouver son chemin. Le passé, l’éducation, l’enfance, les liens familiaux viennent influer sur ce qu’ils sont comme pour tout un chacun. Le lecteur découvre alors les forces et les faiblesses de ces sept personnages, certains prenant plus de place que d’autres dans la narration. Il ressort de tout cela une force de vie incroyable, même dans les moments les plus cruels. On quitte Jeanne, Ali, Marc et les autres avec l’envie de les retrouver quinze ou vingt ans plus tard pour savoir ce qu’ils sont devenus.

Dans le désordre est un magnifique roman à lire dès le lycée.

BRUNET, Marion, Dans le désordre, Sarbacane, 2016.

5 pensées sur “Dans le désordre – Marion Brunet”

  1. Livre-adoré, livre-chéri, lu et relu, offert, prêté encore et encore …. Et à chaque fois, un coup de cœur, pour les ados com pour les grands <3 Je crois, sans mentir et sans en rajouter, un de mes livres chouchous devant l'éternel !
    un joli lundi à toi
    bisous

  2. RHo la la, mais je suis la seule qui n’en avait pas entendu parler visiblement. Je me le mets de côté pour plus tard quand ma grande aura l’âge (j’aime cette idée de cohabitation d’urgence)

La parole est à vous !