De ce pas – Caroline Broué

ob_9513bd_de-ce-pasOriginaire du Cambodge, Marjorie a fui le génocide Khmer avec sa mère alors qu’elle était encore enfant. En France, elle se consacre à la scène et devient danseuse étoile mais une blessure l’oblige à stopper sa carrière plus tôt que prévu. Les fantômes du passé la hantent. C’est d’ailleurs en s’évanouissant à la vue de photos représentant les atrocités commises au Cambodge pendant la guerre qu’elle rencontre Paul.

Entre eux, pas besoin de mots. Ces deux solitudes se comprennent sans se parler. Fils de protestant ardéchois, le jeune homme vit avec l’histoire de sa famille sur ses épaules. Les années passent. Un petite fille naît. Marjorie et Paul aimeraient faire table rase du passé qui pèse tant sur leur présent et leur vie de couple. Le doute les envahit.

La seule façon que vous avez de vous retrouver est de vivre avec votre passé, non plus de le fuir, de le mettre de côté, mais bien de le dépasser, comprenez-vous, de vous construire l’un et l’autre avec vos origines, et non plus contre elles. Vous n’avez pas le choix. Le passé doit être repassé pour être dépassé. p. 142-143 Paul et Marjorie réussiront-ils à suivre ce conseil ?

De ce pas est un roman assez agréable à lire sur l’évolution identitaire et le cheminement intérieur. Il se disperse cependant un peu trop et se perd dans des histoires secondaires dont le lien n’est pas suffisamment fort avec l’intrigue principale. L’ensemble manque de profondeur à mon goût. J’ai bien peur qu’il ne m’en reste pas grand chose dans les jours ou semaines à venir. Dommage car le sujet est intéressant.

BROUE, Caroline, De ce pas, Sabine Wespieser éditeur, 2016.

110247335.to_resize_150x3000

6 réflexions sur « De ce pas – Caroline Broué »

    1. Je trouve qu’il manque quelque chose mais ce n’est pas un mauvais livre non plus. D’autres lecteurs auront peut être un ressenti différent.

La parole est à vous !