De retour mais complétement débordée

Je suis de retour mais très fatiguée et complètement débordée par une maison et un déménagement à gérer presque toute seule. Et oui, on a trouvé une maison dans le Sud des Landes, à quelques kilomètres de la côte. Comme Monsieur est déjà parti là-bas depuis depuis quelques temps, c’est moi qui fait les cartons, gère toutes les démarches administratives ou presque, etc. Et le temps presse : le déménagement est prévu le 25 en Normandie et deux jours plus tard dans le Sud Ouest.

Bref, tout ça pour vous dire que je vais faire de mon mieux pour publier régulièrement sur ce blog mais je ne garantis rien…

En attendant, voici une petit histoire du célèbre Nasreddine qui m’a bien fait rire.

« Un vieillard de quatre-vingts ans« 

« Dans le café, les hommes discutaient de vive voix lorsque Nasreddine arriva.

– Tu dois pouvoir nous éclairer, Hodja, lui dit l’un des hommes. Est-ce qu’un homme de quatre-vingts ans peut avoir des enfants ?

– Sans aucun doute, répondit Nasreddine. A une seule condition : il faut qu’il ait un voisin de vingt ans.« 

DARWICHE, Jihad, Sagesses et malices de Nasreddine le fou qui était sage, Albin Michel, 2007.

6 réflexions sur « De retour mais complétement débordée »

  1. @Emmyne : Merci !
    @Finette : je vais essayer de la retenir aussi car elle est vraiment excellente.
    @Florinette : Et oui, nous allons être presque voisine.

  2. je te propose la solution adoptée par une copine qui part vivre à perpignan : elle vend tout (y compris sa maison) et n’enmène que ses vêtements – comme ça pas de déménagement – quand à cette blague, nasreddine est très réaliste!!!!!!!

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :