De tes nouvelles – Agnès Ledig

Je suis sincèrement convaincue que ce qu’un lecteur attend d’un roman peut fortement influer sur son ressenti. Les critiques lues ici ou là sur De tes nouvelles d’Agnès Ledig me laissait présager une lecture en demi-teinte. Habituée des romans feel-good de l’auteure, certes faciles mais qui me donnent tellement la pêche, j’ai tout de même décidé de me plonger dans l’ouvrage et de lui laisser une chance. Sans rien en attendre. Jusqu’à la dernière page, je me suis demandée d’où allait venir la déception. Elle n’est jamais venue ! C’est comme cela que ce livre a été une heureuse surprise !

On peut découvrir ce roman sans avoir lu On regrettera plus tard qui se termine sur le départ d’Éric et d’Anna-Nina après quelques semaines passées chez Valentine. Celle-ci a accueilli ce père et sa fille de sept ans, qui vivent dans une roulotte, un soir d’orage. Ils ont une relation ensemble mais Eric n’a pas fait le deuil de sa femme, décédée au moment de la naissance d’Anna-Nina.

De tes nouvelles début sur le retour d’Éric chez Valentine après plusieurs semaines d’absence. Cette dernière est sincèrement heureuse de retrouver l’homme qu’elle aime et veille à ne pas trop l’envahir même si c’est difficile pour elle. En effet, elle aimerait savoir ce qu’il pense et quels sont ses sentiments vis à vis d’elle.

Valentine apprécie beaucoup la présence d’Anna-Nina. C’est une petite fille hyper-sensible et très intelligente qui est habituée à apprendre autrement. Son papa l’éduque de manière très libre en laissant une large part à l’expérimentation.

Une petite famille se crée autour de ce trio. Il y a d’abord Gustave, un vieil homme proche de Valentine qui était déjà présent dans On regrettera plus tard. Anna-Nina aime discuter avec lui et construire des cabanes dans les arbres. Il y a également Gaël, enseignant dans la même école que Valentine, qui vient d’être quitté par sa femme et tente de reprendre sa vie en main. Il passe beaucoup de temps avec Éric et Valentine qui le soutienne en véritables amis.

Mais cette vie est trop belle pour être vrai. Un grain de sable vient mettre le feu aux poudres. Un grain de sable qui fait trembler les lecteurs un peu fleur bleue dont je suis… Certains diront que c’est trop facile, que c’est du vu et revu. Qu’ils passent leur chemin et me laissent apprécier cette petite bulle de bonheur qui laisse la part belle aux émotions et aux sentiments.

-"Mais, dis-moi, ça lui sert à quoi que tu sois triste pour lui ?

-Je ne sais pas, répond Anna-Nina, hésitante, avant d'admettre que ça ne sert à rien.

-Et toi, ça te sert à quoi d'être triste pour lui ? renchérit l'homme.

-A rien non plus.

[...]

-Alors, tu vas décider à partir d'aujourd'hui de ne pas être triste pour le malheur des autres. Chacun a bien assez à s'occuper de lui pour ne pas endosser en plus les soucis des autres, tu ne crois pas ?

-C'est égoïste, non ?

-Pas du tout ! Être égoïste, c'est ne penser qu'à soi, et pas aux autres. Mais on peut penser aux autres et être là pour eux en restant positif et joyeux, même s'ils sont tristes. SURTOUT s'ils sont tristes." p.183

LEDIG, Agnès, De tes nouvelles, Albin Michel, 2017

15 réflexions sur « De tes nouvelles – Agnès Ledig »

  1. Bon ben désolée mais je passe mon chemin, je n’en ai lu qu’un mais je ne la lirai plus mais je comprends qu’on puisse aimer, mais pour moi c’est trop en tout…. Bon je m’en vais, je te laisse profiter 🙂

    1. Ce qui me dérange, ce ne sont pas ceux qui disent « ce n’est pas pour moi » mais ceux qui dénigrent. On a le droit d’avoir des goûts différents !

  2. Bon, moi tu me connais, je suis réfractaire au feel-good (d’autant que je viens d’en lire un dont je ne savais pas qu’il l’était, et je n’arrivais pas à comprendre pourquoi j’étais déçue) bref, je passe ma route sur ce coup 😉

    1. Clairement, je ne te le recommanderais pas. Effectivement, ce n’est pas le genre de livre que tu apprécies généralement. En revanche, je pense que le livre dont j’ai parlé ce week-end, « Marche à l’étoile », pourrait plaire à Rayures.

  3. Je t’ai survolé parce que le premier tome vient juste de paraître en poche et que j’ai très envie de le lire, et maintenant encore plus puisque j’ai suivi ton lien vers ton premier billet et je te donne raison à 100% a chaque lecture son usage et les lectures bonheur font partie de ce que j’aime. Je n’aime pas non plus ce snobisme que font dire à certains « pas pour moi ce genre de lectures « 

  4. J’ai adoré : Pars avec lui de cette auteure et là je viens d’emprunter : Marie d’en haut donc je ne fuirais pas c’est sûr mais le tenterais avec plaisir !

La parole est à vous !