Échappée en Italie : Rome

L’heure de la rentrée a sonné et pour se remonter le moral, rien de mieux que de se remémorer les dernières vacances (ou de penser aux prochaines !). Cet été, nous avons passé deux semaines en Italie et aujourd’hui, je vous parle de la première partie de notre séjour en famille : Rome.

Pourquoi l’Italie ?

Amoureux des jolis paysages et des vieilles pierres chargées d’histoire, ces goûts dictent nos choix de destination. Quand notre fille était plus jeune, nous privilégiions les paysages où les endroits dans lesquels il est facile d’alterner visites culturelles et promenades familiales. L’âge aidant, la miss s’intéresse de plus en plus au monde qui nous entoure et rêvait de voir le Colisée. Quant à nous, nous voulions découvrir depuis longtemps l’Italie. C’était donc l’occasion !

Le forum romain et le Colisée

Les transports

Habitant dans le Sud-Ouest, prendre un avion à Paris renchérit considérablement le coût du voyage. Nous préférons donc les aéroports locaux, n’hésitant pas à passer la frontière quand cela s’avère avantageux. Pour Rome, nous avons trouvé un aller-retour à moins de 300€ à trois, bagages compris, depuis Lourdes avec Albastar, une toute petite compagnie espagnole. L’avion était rempli de pèlerins !

Une fois à Rome, nous avons pris les bus depuis l’aéroport de Fiumicino pour nous rendre dans le centre ville. Ensuite, nous nous sommes déplacés à pied pendant la totalité de notre séjour. C’est plus agréable, cela permet de jolies découvertes et surtout, Rome est une ville qui se visite à pied.

L’hébergement

Quelle que soit notre destination, nous louons un appartement. Cela permet de faire des économies au niveau du coût des repas mais aussi de vivre à notre rythme. Cette fois-ci, nous avions privilégié l’emplacement. A cinq minutes à pied du Colisée, on pouvait difficilement trouver mieux placé. Notre seul regret : la localisation de l’appartement ne nous a pas permis d’entrer en contact avec la population locale. D’ailleurs, nous avons eu l’impression qu’il n’y avait que des touristes à Rome !

Nos visites préférées

Le Colisée

Le Colisée est un amphithéâtre antique situé en plein centre ville qui pouvait accueillir jusqu’à 50 000 spectateurs. Des combats d’animaux et de gladiateurs y étaient organisés ainsi que divers spectacles publics.

Grâce au Guide du Routard, dont je ne me séparerais pour rien au monde en voyage, nous n’avons quasiment pas fait la queue pour le visiter. Nous avons acheté des billets jumelés Colisée-Forum romain-Palatin à l’entrée la moins fréquentée du Palatin, sans même attendre une seule seconde et ce en plein mois de juillet !

Au départ, je voulais réserver une visite guidée spéciale enfants mais les deux ou trois guides auxquels je me suis adressée par Internet ne me proposaient qu’une visite privée à des prix prohibitifs. Pourtant, sur leurs sites, il est question de visites collectives et de tarifs dégressifs en fonction du nombre de personnes. Comme par hasard, nous étions les seuls à être intéressés par une visite de ce type au plein cœur de l’été. Bizarre, non ?

Ayant vu pas mal de reportages sur cet immense amphithéâtre, seule notre fille a pris un audioguide. Nous n’avons pas regretté car les quelques extraits que j’ai écoutés ne m’ont rien apporté de nouveau.

Le Domus Romain du Palazzo Valentini

Une talentueuse reconstitution 3D accompagnée d’une mise en scène réussie permet au visiteur de découvrir deux riches villas romaines du IVème siècle.  Selon les archéologues, elles ont été détruites par un séisme suivi d’un incendie. Elles ont ensuite été utilisées à diverses époques comme en attestent les objets trouvés lors des fouilles. Le sol de verre et les techniques multimédias permettent de visualiser les décorations murales, les thermes ainsi que diverses pièces de ces prestigieuses maisons.

Le lieu est peu connu mais mérite vraiment qu’on s’y attarde, encore plus avec des enfants. Il y a même des visites en français !

Le Forum romain et le Palatin

Le forum était le centre névralgique de la vie sous la Rome antique : commerce, justice, vie publique, politique et culturelle s’y déroulaient. La balade au milieu de ces vestiges vieux de plusieurs siècles est remarquable, surtout en fin de journée, quand la lumière se fait plus douce. Il ne faut pas avoir peur de marcher car l’endroit est immense mais c’est un site archéologique incontournable. Les plus pressés ou les familles avec enfants en bas âge privilégient le forum par rapport au Palatin. C’est là ou se concentrent la majorité des ruines.

Les musées du Vatican et la basilique Saint-Pierre

Si vous avez l’intention de visiter les musées du Vatican, un conseil, réservez vos billets sur Internet. Certes cela coûte 4€ de plus par billet (un scandale !) mais cela évite de faire la queue pendant plusieurs heures.

Je savais que l’Église était riche mais je ne m’attendais pas à autant de chefs d’œuvre, autant de richesse. Un audio guide est indispensable pour comprendre toutes les merveilles proposées. Bien entendu, le clou de la visite est la chapelle Sixtine. Je n’ai pas été déçue, contrairement à ce que je craignais, même si j’aurais aimé profiter du lieu dans une atmosphère plus calme. J’ai également été impressionnée par l’immensité de la basilique Saint-Pierre, la plus grande au monde. Elle occupe près de deux fois la surface de Notre-Dame de Paris.

Les nombreuses places et fontaines

La fontaine de Trévi

Piazza di Spagna, Piazza Venezia, piazza Navoba, piazza del Popolo… Rome regorge de magnifiques places et fontaines. Celle de Trévi nous a impressionnés par sa taille. Je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi grand, d’aussi imposant. C’est l’endroit préféré de notre fille à Rome.

Outre ces grandes fontaines, on en trouve de petites un peu partout dans les rues. Elles sont alimentées en eau potable et sont les bienvenues quand il fait chaud. Elles font aussi la joie des enfants, qui adorent boucher le trou pour faire sortie l’eau par en haut et s’arroser.

Ce que nous n’avons pas pu visiter

Les musées capitolins, le parc de la villa Borghèse, la galerie Borghèse, se balader dans le quartier du Trastevere le soir, le château Saint-Ange, la Bocca della Verita, nous sommes loin d’avoir tout fait et tant mieux car cela nous fera une bonne raison pour y retourner !

Ce que nous n’avons pas aimé

Pas grand chose si ce n’est les poubelles qui débordent et les nombreux vendeurs à la sauvette qui sont parfois agressifs. Nous avons assisté à une ou deux scènes qui laissent à penser qu’il y a une sacrée mafia au sein des différentes communautés. Malheureusement, cela n’est pas propre à la capitale italienne…

Si vous ne connaissez pas Rome, j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette magnifique ville chargée d’histoire !

24 réflexions sur « Échappée en Italie : Rome »

  1. Les photos sont superbes ; je ne connais pas Rome, je ne sais pas si j’irai un jour, mais en tout cas, merci de m’avoir permis une visite virtuelle ce matin 🙂

    1. Oui, aller-retour pour trois. Au départ, on avait envisager d’y aller en voiture mais à ce prix là, on a vite renoncé. Il y a aussi des départs pour Milan, Malte, Cracovie, Londres, etc. Par contre je ne sais pas si les prix sont aussi compétitifs !

    1. Oui, c’est une ville à découvrir pour l’aspect historique et culturel. Par contre, j’ai préféré Naples et sa région pour l’ambiance, la manière de vivre.

    1. C’est un peu comme à Paris au niveau du tourisme je pense. Sauf que cela ne donne pas la même sensation car l’espace est plus réduit.

  2. Un grand voyage, merci pour la balade. Nous espérons nous offrir un grand tour d’Italie ( mais pas l’été ^-^ ). Comme toi, nous aimons particulièrement pouvoir nous promener à pied à notre rythme.

    1. J’avais des craintes par rapport aux températures mais nous voulions partir 15 jours et c’est difficile pour nous à une autre période. Au final, c’était tout à fait supportable, sauf les 3 derniers jours à Naples mais il faisait très chaud aussi en France.

  3. Je n’ai pas vécu les scènes dont tu parles dans la dernière partie. J’aime l’Italie, d’amour, je crois que j’ai été italienne dans une autre vie (bon physiquement, ça n’a pas laissé de traces). Et Rome fut une coup de cœur de ma fille et moi l’été dernier.

  4. Bonsoir Saxaoul, tes photos et tes commentaires me font repenser à ma petite visite à Rome (4 jours) en 2000. Je n’ai vue que le musée du Vatican et toutes les basiliques. J’ai préféré Sainte-Marie Majeur. J’avais fait une incursion au Trastevere et j’avais visité le cimetière protestant où les chats sont chez eux et il y a les tombes de Keats et Shelley. Il faudrait que j’y retourne. Bonne soirée.

    1. Bonjour ! Effectivement, je pense que c’est une destination où l’on peut retourner plusieurs fois et découvrir de nouvelles choses à chaque voyage, surtout si le dernier remonte a aussi loin.

  5. J’adore l’Italie. Quand les enfants seront plus grands, on y retournera. Et pour Rome, l’été normalement, il n’y a pas de Romains 😉
    Quant à la mafia, quand je travaillais en Italie, il y avait carrément une caisse noire dans les centres culturels (notamment à Palerme) pour qu’on nous laisse tranquille.

  6. On a fait Rome sur un week end à 3 jours et je n’ai pas été emballé plus que ça…oui c’est magnifique, un musée permanent, mais je ne sais pas, trop de monde , trop de ou pas assez de…

    1. Tiens, comme Jean-Philippe Bloncel 😉 ! Il disait sur FB qu’il y a des capitales qui se visitent et d’autres qui se ressentent. Rome fait clairement partie de la première catégorie.

La parole est à vous !