« Et mon coeur transparent » de Véronique Ovaldé

La femme de Lancelot Rubinstein décède lors d’un tragique accident de voiture alors que celle-ci était censée se trouver à l’aéroport en train d’attendre son vol. Quand il apprend la nouvelle, Lancelot est complètement sonné et il n’est pas au bout de ses surprises… Il va découvrir petit à petit qu’il en savait bien peu sur sa femme et que celle-ci menait une double vie bien mystérieuse.

Comment qualifier ce roman ? Bizarre, loufoque, délirant, fantaisiste, farfelu voire même déganté ! Esprit rationnel comme le mien : s’abstenir ! Je suis passée complètement à côté de cette histoire. Je l’ai lue jusqu’à la fin pour savoir quel secret pouvait bien cacher Irina, la femme de Lancelot, mais franchement, j’ai été déçue. Je pensais que ça ressemblerait à une enquête policière mais j’aurai dû me renseigner un peu plus avant !

Clarabel
, Antigone, Lilly, Florinette, Cathulu, Anne et Clochette ont aimé. BelleSahi est complètement passée à côté, comme moi !

OVALDE, Véronique, Et mon cœur transparent, Éditions de l’olivier, 2008.

10 réflexions sur « « Et mon coeur transparent » de Véronique Ovaldé »

  1. Bonjour! Je l’ai lu aussi, et j’ai été plutôt partagée et globalement déçue : la partie sur le deuil de Lancelot et l’absence de celle qu’il croyait connaitre m’a plue mais toute la partie « loufoque » m’a paru artificielle…N’est pas Vian qui veut

  2. Bien plus que de passer à côté de ce roman, je l’ai (presque) détesté… (Ça ne m’arrive pas souvent !) Je n’ai pas eu ton courage en allant jusqu’à la fin pour connaître le secret de la femme de Lancelot : j’ai demandé à quelqu’un qui l’avait déjà lu !

  3. C’est rigolo de lire tous ces avis divergents sur ce livre qui montrent bien qu’il n’y a pas de demi-mesure avec ce roman, soit on aime, soit on n’aime pas !
    Bon week-end Saxaoul !

  4. Il ne me tentait pas vraiment au départ mais Fahsion m’a définitivement convaincue, autour d’une assiette de sushis, de passer mon tour… tu me réconfortes dans cette idée!!

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :