Gold Star Mothers – Catherine Grive et Fred Bernard

Les Gold Star Mothers ce sont ces mères de soldats américains morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale et dont les corps n’ont jamais été rapatriés dans leur pays. Entre 1930 et 1933, le Congrès américain organise des pèlerinages à grands frais pour permettre à ces mères et à ces épouses de se recueillir sur la tombe de leur fils ou de leur mari dans les cimetières français.

L’album de Catherine Grive et Fred Bernard nous propose d’embarquer aux côté de Jane, Mrs Smith, Mrs Vaderbilt, Clara, Anna Platt et Mrs Hartgield à bord d’un paquebot pour la France. Pendant la traversée, les femmes sont dorlotées : « Si l’Amérique a permis la victoire, c’est grâce à vos fils, à vos maris. Mesdames, partez non pas dans la tristesse mais dans l’honneur et la fierté ». Clara et Jane, de loin les plus jeunes, se lient d’amitié et se serrent les coudes comme toutes les Gold Star Mothers. La première était jeune mariée quand elle a appris la mort de son époux, la deuxième a perdu son frère et complice de toujours. Elle découvrira à Paris les véritables raisons de son engagement dans l’armée.

Avec un tel sujet, on pourrait s’attendre à une atmosphère plombante mais il n’en est rien. Il n’y a qu’à feuilleter l’album et à regarder les couleurs de Fred Bernard pour en être convaincu. Le scénario de Catherine Grive s’attache à décrire la vie sur le bateau, entre bonne nourriture et piscine, puis en France avec hébergement dans des palaces, shopping et sorties diverses dans la capitale avant le recueillement sur les tombes. Bien entendu, il est également question de la souffrance de ces femmes mais le sujet est trop effleuré. Tout cela manque de profondeur. Les personnages auraient mérité d’être un peu plus creusés. J’ai bien peur qu’il ne me reste pas grand chose de ce livre d’ici quelques semaines, si ce n’est l’existence de ces voyages destinées aux Gold Star Mothers.

 

L’avis de Mo et celui de Blandine.

GRIVE, Catherine, BERNARD, Fred, Gold Star Mothers, Delcourt, 2017.

Retrouvez d’autres BD chez Stephie.

38 réflexions sur « Gold Star Mothers – Catherine Grive et Fred Bernard »

  1. Je pensais comme toi en refermant l’album : que de cette lecture, il ne me resterait rien. Et puis finalement, les souvenirs sont tenaces et s’accrochent. C’est vrai qu’on butine sur plusieurs personnages et j’aurais préféré moi aussi que les auteurs prennent davantage de temps avec l’une ou l’autre de ces femmes, histoire qu’on puisse mieux se poser dans l’histoire.
    Par contre, je ne connaissais pas l’existence de ces expéditions. C’est l’avantage de cet album de nous apprendre cela

    1. Moi non plus je ne connaissais pas l’existence de ces voyages ni même le terme de « Gold star mothers ». On apprend beaucoup de choses en lisant des BD historiques (ou documentaires) et c’est pour cette raison que j’affectionne tout particulièrement ce genre.

    1. Je trouve que l’accent n’est pas mis tant que cela sur le recueillement. J’aurais aimé que cet aspect soit plus travaillé. Qu’on en sache plus sur un ou deux personnages, leur histoire personnelle. Celle de Jane et de sa mère par exemple (on sait finalement peu de choses sur cette dernière).

    1. Merci ! J’espère que tu as passé de belles fêtes de fin d’année. J’ai pas mal décroché du blog et ça fait du bien aussi de faire autre chose.

La parole est à vous !