Ida B. – Katherine Hannigan

Ida B. est une petite fille pleine de vie qui passe son temps à s’amuser dans les arbres, à se promener dans la nature ou à se baigner dans la rivière en compagnie de Rufus, son chien baveux. Elle aime beaucoup planifier les choses et se sent perdue dès qu’elle ne peut pas établir à l’avance le programme de ses journées. Suite à une expérience douloureuse vers l’âge de cinq ans, ses parents ont décidé qu’elle n’irait plus à l’école et qu’ils lui feraient cours eux-mêmes.

Quand sa maman tombe malade, la vie d’Ida B. bascule d’un coup. Son papa décide de vendre une partie du verger et de la renvoyer à l’école. Mais Ida B. est bien déterminée à ne pas se laisser faire et à résister avec ses moyens, même si elle est obligée d’adopter une attitude qui ne lui plaît pas vraiment et qui lui donne mauvaise conscience.

 

Un roman agréable et léger qui parle d’un sujet grave -la maladie- avec beaucoup d’humour. Ida B. est une petite fille au caractère bien affirmé et au début, elle a beaucoup de mal à comprendre que sa maman est malade. Elle en veut à ses parents de ne pas tenir leurs promesses et décide que quoi qu’il arrive, elle ne sera pas heureuse, ni à l’école ni à la maison. Elle fait donc des choses qui ne lui ressemblent pas mais grâce à la patience et à l’écoute attentive de sa maîtresse, elle va réussir à surmonter ses difficultés. Les parents, eux, sont un peu absents mais dans un tel contexte, c’est parfaitement compréhensible.

Ida B. est très intelligente et porte un regard pertinent sur le monde qui l’entoure. Dommage que cet aspect de sa personnalité soit un peu trop mis en avant. On voit arriver de loin le happy-end et on sait d’avance que sa réflexion va lui permettre de retrouver la raison et de comprendre ses parents et son entourage.

Au final, un bilan mitigé !

HANNIGAN, Katherine, Ida B. … et ses plans pour s’amuser à fond, éviter les désastres et ‘éventuellement) sauver le monde, Seuil, 2005.

2 pensées sur “Ida B. – Katherine Hannigan”

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :