Isadora et le rêve africain

Conte musical, Isadora et le rêve africain tourne en boucle dans ma voiture en ce moment. François Morel, à la narration, raconte l’histoire d’une petite fille à l’imagination fertile prénommée Isadora. Quand vient la nuit, Isadora s’envole au pays des rêves et voyage par enchantement dans un pays peuplé d’animaux et d’aventures toutes plus merveilleuses les unes que les autres. Elles se lie d’amitié avec le Tamaliovalaiglachien, une créature étrange, triste et seule, avec qui elle va découvrir de nouveaux horizons. Les illustrations d’Alexandre Gimbel renforcent ce sentiment d’être dans un univers merveilleux, totalement étranger au nôtre.

Et pourtant, il y a de bien jolies valeurs véhiculées dans cette histoire, des valeurs qui sont importantes pour notre société. L’amitié, l’acceptation de la différence, l’humilité, l’amour, la solidarité, l’espoir peuvent faire des miracles. C’est le message que font passer les nombreux artistes qui ont collaboré à ce projet.

La narration est entrecoupée de 14 chansons aux univers variés dont les paroles font écho à l’histoire d’Isadora. Et ce n’est pas n’importe quels chanteurs ! Aldebert, dont nous sommes de grandes fans Mademoiselle Ma Fille et moi, et Sanseverino sont les plus connus mais Mélanie Dahan, Guillaume Beujolais, Nathalie Lermitte ou Guillaume Farley ne déméritent pas, pour ne citer que ceux que l’on préfère ici.

Le grand plus de ce livre CD, c’est que La poule qui pond, Sol en Si et Kidz Hush se sont associés pour le créer et récolter des fonds pour les enfants atteint, de manière directe ou indirecte, par le virus du Sida. L’acheter est un bon moyen de se faire plaisir tout en faisant preuve de solidarité !

Isadora et le rêve africain, La poule qui pond, 2017.

La parole est à vous !