La créature des ténèbres – Tranchand et Corteggiani

Paris, début du XXème siècle. Un monstre -la créature des ténèbres- terrorise les employés qui travaillent à la construction de la première ligne de métro. Un trio amateur de choc mène l’enquête. Leontine de Poulay en Gelet, aristocrate excentrique et accessoirement auteur de romans populaires, dirige les opérations. A ses côtés, l’aimable Bombardon dont la carrure est impressionnante, et Flic le chien qui déteste les chats.

Paru il y a 30 ans dans le journal Triolo puis en épisodes dans Pif Gadget, La créature des ténèbres est désormais diponible en album grâce à l’excellente initiative des éditions Mosquito. Ceux qui me lisent régulièrement savent que je lis très rarement de la Bande Dessinée. Il faut l’avouer, je suis totalement inculte en la matière… Cela ne m’a pas empêchée d’apprécier cet album !

L’humour, l’excentricité du personnage de Léontine, la qualité des personnages secondaires, les références culturelles -Ah, cette magnifique machine volante dessinée par Léonard de Vinci- les dessins : cet album à tout pour plaire.

Le scénario est assez simple et c’est peut être là le seul bémol. En même temps, cela rend la BD plus accessible pour les jeunes lecteurs. Le dénouement laisse envisager une suite, ce qui serait plutôt une bonne idée 🙂 !

Pour voir quelques planches, c’est par ici.

Un grand merci à Newsbook pour l’envoi de ce livre.

TRANCHAND, Pierre, CORTEGGIANI, François, La créature des ténèbres, Mosquito, 2011.

2 pensées sur “La créature des ténèbres – Tranchand et Corteggiani”

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :