La guerre de Catherine – Julia Billet et Claire Fauvel

Début des années 1940, zone occupée. Rachel Cohen a été confiée par ses parents à la maison des enfants de Sèvres, un établissement aux méthodes pédagogiques atypiques, beaucoup plus libres qu’ailleurs. Passionnée par la photographie, la jeune fille apprend aux autres élèves à développer des pellicules et obtient l’autorisation d’utiliser un Rolleiflex pour faire des clichés quand bon lui semble.

Très vite, les responsables de la maison de Sèvres changent les noms des enfants juifs pour les protéger. Rachel Cohen devient alors Catherine Colin. Adopter cette nouvelle identité s’avère difficile. Rachel/Catherine a peur que ses parents, dont elle n’a plus de nouvelles, ne la retrouvent pas.

La répression devenant de plus en plus forte et le danger de plus en plus grand, la jeune fille est prise en charge par la résistance et envoyée en zone libre. Quitter ses amis et les professeurs de la maison de Sèvres est un véritable déchirement. Commence alors un long parcours fait de souffrances, de faim, de rencontres plus ou moins heureuses, de peur, de doute. Son Rolleiflex en mains, Rachel/Catherine observe et porte un regard attentif sur le monde qui l’entoure. La photographie lui permet à la fois de s’échapper et de résister à sa manière, en racontant sa guerre.

Le dessin très réaliste, tout en rondeur, met véritablement en lumière le scénario plein de sensibilité, d’émotions et de pudeur de Julia Billet. Il laisse la part belle à la photographie grâce à un procédé qui permet de montrer ici ou là les clichés pris par la jeune fille.

Au début de la guerre, Rachel est encore une enfant. Au fil des semaines et des évènements, elle devient une vraie jeune femme capable d’aider les enfants plus jeunes qu’elle et de prendre des décisions importantes. A travers son parcours, La guerre de Catherine offre un beau témoignage, historique mais aussi et surtout humain.

BILLET, Julia, FAUVEL, Claire, La guerre de Catherine, Rue de Sèvres, 2017.

  Découvrez d’autres BD chez Stephie.

26 réflexions sur « La guerre de Catherine – Julia Billet et Claire Fauvel »

    1. Je l’ai tellement aimé qu’on a décidé de l’offrir comme récompense à des élèves qui ont participé à un concours en histoire au collège !

La parole est à vous !