La photographe – Christophe Ferré

New-York. A la veille du 11 septembre 2001, la photographe et le Latino passent leur première nuit ensemble. C’est le début d’une passion dévorante. Une histoire d’amour dont on se doute dès le départ qu’elle finira à peine commencée puisque le Latino travaille comme sommelier dans un restaurant d’une des tours jumelles. Elle est photographe professionnelle et a commencé par le photographier avant de faire plus ample connaissance. Le jour de la tragédie, elle mitraille les tours avec son téléobjectif à la recherche de son amant.

Une nouvelle de 85 pages à l’écriture fluide et au rythme travaillé. Des évocations de New-York et des bords de Loire -la photographe habitait Beaugency quand elle était petite- réussies. Un amour passionnel décrit avec talent.  Cette nouvelle n’est pas un énième texte qui se sert des évènements du 11 septembre 2001. C’est plutôt un petit bijou d’écriture !

Christophe Ferré a reçu le prix de la nouvelle 2010 de l’Académie française pour La photographe.

Merci aux éditions du moteur pour l’envoi de ce livre.

FERRÉ, Christophe, La photographe, Les éditions du moteur, 2010.

5 réflexions sur « La photographe – Christophe Ferré »

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :