La question qui tue – Audren

Wendy est une petite fille curieuse qui pose beaucoup de questions en classe. Malheureusement, cela ne plaît pas à la maîtresse qui ne comprend pas ses questions et les trouve absurdes. Le papa de Wendy est convoquée. La petit fille promet de faire des efforts. Tant pis si ses interrogations restent sans réponse.

Au bout d’une semaine, Wendy n’en peut tellement plus qu’elle lève le doigt. La maîtresse, Madame Laroumette, lui fait comprendre du regard que sa question a intérêt à être sensée. « Est-ce que les fleurs sont des soupirs ? » demande Wendy. Madame Laroumette, énervée, répond : « Alors là, c’est la questions qui tue ! »

Le lendemain, la directrice vient annoncer à la classe que la maîtresse est décédée. Wendy est persuadée que c’est elle qui l’a tuée avec sa question. Le problème, c’est qu’aucun adulte ne prend cela au sérieux. Au contraire, on trouve cette petite fille originale, marrante. Wendy se sent coupable et bien seule. L’unique personne sur qui elle peut compter, c’est Tobias, un enfant de sa classe qui est différent des autres.

La question qui tue est un petit roman agréable pour les enfants de primaire ou de tout début de collège. L’air de rien, Audren propose à son lecteur une jolie réflexion sur l’acceptation de la différence. Wendy pose des problèmes à la maîtresse car ses questions sont inhabituelles et déstabilisantes. Quant à Tobias, il n’a pas d’amis dans la classe à cause de son handicap. Pourtant, c’est le seul qui est à l’écoute de Wendy et sait la réconforter à sa manière.

Ce roman montre aussi qu’il n’est pas toujours évident pour un enfant de se faire comprendre par les adultes. A force de persévérance, Wendy arrive tout de même à trouver une solution et en ressort plus grande. La culpabilité, la famille, l’amitié, la solidarité sont également abordés. Un livre à faire découvrir donc.

AUDREN, La question qui tue, L’école des loisirs, 2011.

2 pensées sur “La question qui tue – Audren”

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :