La Rhune

La Rhune, c’est un incontournable du pays basque. J’y suis montée il y a une quinzaine d’années, pendant des vacances, sous un soleil d’enfer. J’en garde un souvenir terrible… Depuis que j’habite dans la région, je n’y étais jamais retournée à pied (en petit train, c’est de la triche), jusqu’à hier ! Et admirez la superbe vue arrivé au sommet :

Deux heures de monté et 700 mètres de dénivelé positif pour voir ça, c’est génial ! Heureusement, on a vu nos amis les Pottok, toujours fidèles au rendez-vous, eux.

Il y en a même un qui attendait l’ouverture de la venta Yasola. Cette venta est perdue en pleine montagne à la frontière franco-espagnole et accessible uniquement à pied. Quand on tombe dessus, on est un peu surpris de voir ça à cet endroit !

Grâce à un copain qui commence la traversée des Pyrénées à pied aujourd’hui et qui m’a demandé de lui cacher deux bouteilles d’eau dans une cabane où il va passer la prochaine nuit, j’ai découvert l’Arrano Xola, la cabane de la chasse aux vautours.

C’est un petit coin de paradis sur terre pour randonneurs désireux de faire une pause ou de passer la nuit à l’abri. Et en plus, le confort y est digne d’un trois étoiles !

A l’intérieur, on trouve un petit cahier caché sur une poutre dans lequel chacun peut écrire un mot. Je me suis régalée à lire ce livre d’or.

Au final, même si je n’ai pas vu la mer depuis le sommet de La Rhune, j’ai passé une fois de plus un agréable moment en montagne. Et puis, j’ai ressorti les chaussures de rando pour la première fois de la saison et ça, c’est le bonheur !

3 réflexions sur « La Rhune »

  1. Tu sais, ce n’est pas si difficile que cela. Le dénivelé, ça ne veut pas
    dire grand chose en fait. Il y a des 700 mètres à monter beaucoup plus
    difficiles que d’autres. Là c’était assez progressif.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :