« La saga Mendelson » #1

La famille Mendelson est une famille d’origine juive dont le passé, tourmenté, est indiscutablement lié à l’histoire du siècle dernier. Mêlant habillement extraits de journaux intimes, photographies, dessins, interviews et narration, Fabrice Colin nous raconte toute l’histoire de cette famille au destin hors du commun. La mode du docu-fiction à la télévision a peut-être influencé la manière d’écrire ce livre. En tous cas, les similitudes sont nombreuses.

Tout commence en 1895, à Odessa. Isaac Mendelson est horloger. Il travaille bien et mène une existence tranquille avec sa femme et ses deux enfants. En 1905, tout change : c’est la mutinerie du cuirassé Potemkine et le pogrom. Isaac prend conscience qu’il faut fuir le pays et emmène toute sa petite famille dans des conditions extrêmement difficiles à Vienne. Là-bas, il faut refaire sa vie, repartir de zéro. Les enfants -David et Leah- grandissent et s’adaptent plus facilement que leur maman qui a perdu la joie de vivre depuis qu’elle a quitté son pays natal. Mais le bonheur -relatif puisque les Mendelson sont en exil- est de courte durée et encore une fois, l’histoire va rattraper la famille. C’est le début de la première guerre mondiale et David à l’âge d’aller rejoindre l’armée…

A la fin de ce premier tome on est en 1929 et la famille vit aux États-Unis. Un décès, des mariages, des naissances, des disputes et des réconciliations : cette saga est pleine de vie et montre comment l’Histoire influence la vie des Mendelson. Il ne me reste plus qu’à aller à la médiathèque pour emprunter la suite, Les insoumis, qui se déroule sur la période 1930-1965.

L’avis de Keisha et celui de Theoma où vous trouverez des liens vers d’autres blogolecteurs.

COLIN, Fabrice, La saga Mendelson 1 : Les exilés, Seuil, 2009.

8 réflexions sur « « La saga Mendelson » #1 »

  1. J’ai beaucoup aimé ce premier tome, il faut que je trouve le temps de lire la suite maintenant. Au début, j’ai eu peur que l’alternance entre les interview, le journal et les passages du narrateur me lassent vite et puis, je me suis totalement laissée embarqué par l’histoire tout en révisant et en apprenant plein de choses !

  2. françoise j’ai un doute avec ori, pour moi c’est une histoire complètement réelle que celle de la famille mendelson, ori me dit qu’ils nont jamais existé mais comment as-tu eu l’info du docu fiction ???

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :