La Saga Mendelson 2 : Les insoumis – Fabrice Colin

J’étais pressée de les retrouver tous ces héros de la Saga Mendelson et je n’ai pas été déçue !

A la fin du premier tome, Isaac est mort et le reste de la famille part vivre en exil aux États-Unis. C’est donc dans ce pays, de 1930 à 1965, que l’on découvre la suite de cette destinée familiale hors du commun. D’origine juive, les Mendelson voient leur histoire se mêler sans cesse à la grande Histoire. Crise de 1929, débarquement de Normandie, essais nucléaires, création de l’état d’Israël, guerre du Vietnam : un ou plusieurs des membres de la famille sont mêlés de prêt ou de loin à ces évènements majeurs de l’Histoire du XXème siècle.

Les insoumis commence avec l’histoire de David parti vivre à New York avec ses deux fils, Walter et Ralph. Il travaille en tant que journaliste et espère gravir les échelons mais il se rend bien vite compte que défendre ses convictions n’est pas toujours si simple dans ce milieu. On suit également la vie de Leah, son divorce, son remariage et ses enfants. Batsheva, elle, est toujours en vie et regarde les siens évoluer. Vers la fin de son existence, elle prendra une décision incroyable, inimaginable même. Mais je ne vous en dis pas plus…

Comme dans le premier tome, Fabrice Colin utilise à merveille le genre du docu-fiction. Interviews, extraits de journaux intimes ou de romans, photos d’époque et articles de journaux se succèdent et laissent parfois la place à une narration plus classique. L’auteur entretient habilement le suspens et ne donne pas toutes les réponses aux questions qu’il pose si bien que l’on termine ce deuxième tome en attendant avec impatience le troisième, Les fidèles, dont la sortie est prévue le 14 mai. En attendant, il faudra se contenter de la présentation sur le site des éditions du Seuil :

« 1965-2000. Pacifiste
convaincu, Ralph Mendelson part couvrir la guerre du Vietnam, laissant
son père, son frère et sa fiancée Joan à New York. Au terme de son
quatrième voyage, il rentre juste à
temps pour la naissance de son fils. Désormais, il ne partira plus. Mais
voici que sa cousine Doris prend le relais ! En mission pour la
Croix-Rouge internationale, elle convainc Walter de l’accompagner en
Chine. La terre tremble ; de nouveau, les fondations de la famille sont mises à rude épreuve. Des émeutes de Watts au génocide rwandais,
de Nelson Mandela à Kurt Cobain, les Mendelson, plus que jamais, restent
fidèles à leur credo : embrasser le monde et aller de l’avant.
« 

COLIN, Fabrice, La Saga Mendelson tome 2 : Les insoumis, Seuil, 2009.

6 réflexions sur « La Saga Mendelson 2 : Les insoumis – Fabrice Colin »

  1. @Aifelle : si tu attends la sortie du 3, tu pourras les lire tous à la suite, c’est l’avantage !
    @alain : ça fait partie des nouveautés dont on parle beaucoup alors il y a des chances que tu le trouves !

  2. J’ai attendu le plus longtemps possible avant de lire ton billet, de peu d’y lire exactement ce que tu écris dans la première phrase. Mais où vais-je trouver le temps de le lire ?! Que c’est dure la vie de lectrice !

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :