La sonate oubliée – Christiana Moreau

Lionella, 17 ans, peine à trouver le morceau qui lui permettra de se distinguer des autres violoncellistes du prestigieux concours Arpèges. C’est son ami d’enfance, Kevin, pourtant non spécialiste de musique, qui la sort de l’impasse dans laquelle elle s’est murée. Il déniche par hasard une vieille boîte dans laquelle se trouve une médaille coupée, un cahier et des partitions. Le morceau, d’une incroyable beauté, est inconnue d’elle-même comme de son professeur mais ressemble fort à une sonate de Vivaldi. Le célèbre musicien en est-il réellement l’auteur ?

Pour le savoir, Lionella se plonge dans le cahier et découvre le journal intime d’Ada. Cette orpheline du XVIIIème siècle était pensionnaire de l’Ospedale della Pietà de Venise et élève de Vivaldi. C’était une très grande violoncelliste.

Deux semaines après avoir refermé ce roman, l’atmosphère qui s’en dégage est encore fort présente dans mon esprit. Quel bonheur de se promener dans la Sérénissime aux côtés d’Ada ! La dureté de la vie de l’Ospedale d’un côté, la passion dévorante pour la musique, la découverte de l’amour et Venise de l’autre.

Le texte mêle les époques et les lieux. On passe de Seraing, une ville ouvrière de Belgique confrontée au chômage et à la pauvreté dans laquelle vivent Lionella et Kévin de nos jours à la Venise d’un autre siècle. Le carnaval au XVIIIème siècle par exemple, quelle magie ! Et cette ode à la musique classique : un vrai régal même pour l’inculte que je suis en la matière !

En plus de ce talent pour décrire les vies, les lieux et les époques Christiana Moreau maîtrise l’art du suspens que ce soit au sujet de l’identité de l’auteur de la sonate ou de la vie d’Ada.

Ce premier roman est tout simplement magnifique. Je ne peux que vous le recommander et espérer que ces quelques lignes bien fades en comparaison de la beauté des celles de La sonate oubliée vous auront convaincues.

L’avis de L’irrégulière, conquise également.

MOREAU, Christiana, La sonate oubliée, Préludes, 2017.

22 pensées sur “La sonate oubliée – Christiana Moreau”

La parole est à vous !