La vie d’expatrié en Birmanie

Marié à une femme travaillant pour Médecins Sans Frontières, Guy Delisle a passé un an en Birmanie. Dans ses Chroniques Birmanes, il raconte son quotidien d’auteur de BD et de papa à la maison. Grâce à son fils, encore bébé, il fait quelques connaissances mais côtoie surtout d’autres expatriés travaillant dans des ONG.

On découvre peu à peu la vie dans cette dictature  militaire soumise à la dure loi de la junte. La situation de l’opposante politique Aung San Suu Khy est évoquée à plusieurs reprises ainsi que la censure -découpage des articles jugés néfastes dans la presse, musèlement d’Internet, etc.- mais je m’attendais à avoir un peu plus de détails sur la vie locale.

Une BD agréable donc mais pas exceptionnelle !

DELISLE, Guy, Chroniques Birmanes, Shampoing, 2007.

6 réflexions sur « La vie d’expatrié en Birmanie »

  1. @Aifelle : je l’ai emprunté aussi car je n’avais pas du tout envie de l’acheter.
    @Flo : j’ai bien aimé aussi mais pour moi, il manque un petit quelque chose pour accrocher vraiment.
    @Fleur : je crois qu’au moment de sa sortie j’avais lu des avis semblables au notre…

  2. Lu avec plaisir, on en sait peu sur ce pays.
    L’auteur a aussi fait une BD sur la Corée du Nord, meilleure à mon avis.
    je viens de voir ton blog chez Alfie, j’en ai profité pour voir ce que tu dis du Tadjikistan et Ouzbekistan, car je pars dans ce coin là sous peu pour les vacances (oui, encore des vacances!)…

  3. Je l’ai lu aussi et avec beaucoup de plaisir.
    Je trouve qu’il explique bien le fonctionnement des ONG et comment elles doivent faire face à la junte qui leur met des bâtons dans les roues.
    J’aime bien aussi les passages où il raconte la difficulté à se remettre à son boulot de dessinateur et les difficultés pour trouver du matériel.
    Il y a beaucoup de dérision et d’auto-dérision dans cettte BD, c’est son point fort je trouve.
    Le point faible : peut-être un peu trop longue.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :