L’adoption : Qinaya – Zidrou et Monin

ladoption-qinaya-zidrou-monin

Aréquipa. Pérou. Un séisme et la vie des habitants s’écroule. Gabriel et Lynette découvre cela à la télévision puis passent à autre chose. Comme on le fait malheureusement tous face aux guerres et aux évènements climatiques qui nous paraissent lointains. Ils ne se doutent pas à ce moment là que leur fils va adopter Qinaya, une petite orpheline péruvienne de 4 ans.

Si Lynette accueille sa nouvelle petite fille avec joie, Gabriel a plus de mal. Vieux grincheux, il ne supporte pas de voir sa tranquillité bouleversée. Sa belle voiture, le sport et le restaurant avec ses copains, la lecture, cela lui suffit. Mais la petite fille, qui s’habitue progressivement à sa nouvelle vie, l’oblige à tomber le masque et petit à petit, une relation forte se noue entre eux.

Le trait fin et soigné d’Arno Monin colle parfaitement à cette chronique familiale. Le papi bourru qui devient papi gâteau est certes caricatural mais je me suis laissée séduire par ces scènes de la vie quotidienne dans lesquelles l’amour et la tendresse sautent aux yeux. La petite Qinaya est attachante. Elle fait le bonheur de tous ceux qui l’entourent. Le ton est juste, on tourne les pages avec le sourire aux lèvres.

Mais l’insouciance et la légerté ne sont qu’une apparence. Il y a d’abord ce couple pour qui le fait de devenir parents a été un long combat. Il y a ensuite le passé de Qinaya et ce tremblement de terre. Mais il y a aussi et surtout ce terrible dénouement. Malheureusement, il est complétement invraisemblable. Je ne veux pas spoiler ceux qui ne l’ont pas lu et souhaitent le faire mais pour connaître un peu le sujet de l’adoption, je peux vous dire qu’un tel scénario n’arrive pas souvent !!! Ma curiosité fait que je lirai sans doute la suite mais quel dommage…

ZIDROU, MONIN, Arno, L’adoption : Qinaya, Bamboo édition, 2016.

108980059_oLa BD du mercredi, c’est chez Noukette cette semaine.

33 pensées sur “L’adoption : Qinaya – Zidrou et Monin”

    1. C’est vrai que c’est sympa de pouvoir lire la série en entier. Je l’ai fait pour « Magasin Général » par exemple et c’était un vrai régal.

    1. Je suis curieuse de connaître le scénario et de savoir comment Zidrou et Monin vont se sortir de cette invraisemblable. Sans doute grâce à l’émotion….

  1. Un album beaucoup lu sur la blogo, avec beaucoup de bons avis… Le tien est un peu plus nuancé, et justement ça me tente encore plus de lire cette histoire, pour me faire mon avis sur ce nouveau Zidrou !

  2. J’ai beaucoup aimé cette bd mais je comprends tout à fait ta remarque. J’ai aussi pensé que c’était un peu « gros » mais le plaisir de voir la relation entre le grand-père et la petite fille évoluer a pris le dessus !
    Par contre, je me demande ce que la suite va nous réserver…

    1. Je suis d’accord sur l’aspect émotionnel mais quand même, cette invraisemblance… c’est peut être parce que c’est un sujet qui me touche du point de vue personnel.

La parole est à vous !