L’amour secret – Paola Calvetti

A la mort de son père, Lucrezia, violoncelliste de talent, découvre des lettres d’amour soigneusement classées et rangées dans une boîte. Son père avait une maîtresse, Costanza, passionnée de musique comme lui. Personne dans la famille ne soupçonnait l’existence de cette relation cachée.

La jeune femme décide d’aller rendre visite à Costanza, en Provence, le temps d’un week-end. La vieille dame, âgée de 74 ans, accepte de lui parler de cette relation qui a marqué à jamais son existence.

Premier roman de Paola Calvetti, L’amour secret raconte une histoire d’amour illégitime qui a duré toute une vie, dans le secret des cœurs. Le sujet me semblait plaisant mais je suis restée tout à fait extérieure à cette histoire, à ces sentiments pourtant décrits de manière remarquable. La musique classique est omniprésente -on la retrouve d’ailleurs dans les titres et l’organisation des différents chapitres- et cela ravira sans doute les passionnés.

CALVETTI, Paola, L’amour secret, Presses de la cité, 2010.

15 réflexions sur « L’amour secret – Paola Calvetti »

  1. Je viens de le terminer mais je n’ai pas été emballée. J’ai trouvé que ça traînait un peu en longueur et à certains moments, on a vraiment l’impression que ce roman est un simple exercice de style, un prétexte à écrire des lettres. Je publierai mon billet dans la semaine.

  2. moi je n’ai pas voulu le recevoir! par contre, Paola Calvetti a écrit un roman avant celui-ci il me semble que c’était L’amour à la lettre A!

  3. j’avais lu « l’amour est à la lettre A » et n’avais pas non plus été très marquée..je n’ai donc pas succombé à celui-ci, et en lisant ton billet je ne le regrette pas vraiment..

  4. @Stephie : alors, bonne lecture !
    @Keisha : je file te lire !
    @Lael : oui, c’est bien « L’amour est à la lettre A » mais je ne l’ai jamais lu.
    @Faelys : je te comprends !
    @Fleur : peut-être qu’il y aura d’autres avis plus positifs !

  5. « L’Amour est à la lettre A », je l’avais abandonné avant la fin. Donc j’ai décliné la proposition pour celui-ci, qui me paraissait du même ordre donc pas pour moi.

  6. Passé à côté d’un roman est toujours frustrant, car souvent on n’arrive pas à comprendre pourquoi
    j’ai adoré ce roman sensible, mais quelle diversité dans les avis

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :