« Le cadenas du marché Yéhouda » de Michaël Sebban

Quatrième de couverture :

« Depuis qu’il est de retour en Israël, Lyahou (Éli S. en hébreu) ne
cesse de voir des choses bizarres. Ce deuxième cadenas rajouté au
restaurant de son copain Avi ; ce passant qui s’effondre juste avant
l’attentat de Yaffo Street ; cette improbable arnaque immobilière à
Emek Réfaïm ; ce marchand de souvenirs qui fait un infarctus après
avoir parlé à un enfant… Certains n’y verraient que des évènements
extraordinaires. Pas Lyahou, qui ne croit pas aux hasards, mais en la
Providence… et va découvrir que tout ceci a un lien. Un secret de
famille verrouillé à double tour.

Après La Terre promise pas encore,
Lehaïm et Kotel California, Le Cadenas du marché Yéhouda est le
quatrième volet des aventures d’Eli S. Un retour aux sources pour ce
personnage haut en couleurs pilier de bar, surfeur, amateur de cigares,
d’anisette et de textes mystiques – qui semble, enfin, avoir trouvé sa
terre promise.
 »

Cette quatrième de couverture m’a beaucoup attirée alors que je n’avais jamais entendu parler de ce roman ni de son auteur. Israël, le surf, un secret de famille, un personnage principal atypique qui passe des magouilles à la synagogue, une belle première de couverture : ce livre avait tout pour me plaire ! Oui, mais voilà, j’ai été déçue et je n’ai pas réussi à accrocher. Pourquoi ? Difficile à dire mais je crois que l’intrigue manque de profondeur à mon goût et que certains personnages mériteraient d’avoir une place plus importante… 

Je n’en dirai pas plus car j’ai toujours du mal à faire un billet sur un livre qui n’a pas retenu mon attention et qui ne restera pas dans ma mémoire…

SEBBAN, Michaël, Le cadenas du marché Yéhouda, Hachette, 2008.

3 réflexions sur « « Le cadenas du marché Yéhouda » de Michaël Sebban »

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :