Le camps des morts – Craig Johnson

Le corps de Mari Baroja vient d’être retrouvé sans vie à la maison de retraite de Durant. Seul Lucian Connaly, ancien shérif et voisin de chambre de la vieille dame, s’obstine à penser qu’il s’agit d’un meurtre. Le shérif Walt Longmire n’a d’autre choix que d’écouter son ami et d’ordonner une autopsie. C’est le début d’une enquête qui va remuer un passé vieux de cinquante ans dans lequel Lucian a joué un rôle important. Mais les meurtres continuent et Walt va devoir comprendre le lien entre le passé douloureux de Mari Baroja et le présent. Comme dans Little Bird, son ami l’indien Henri Standing Bear est là pour l’aider et les paysages sauvages et enneigés donnent un cadre magnifique au roman.

Le camps des morts est le second volet des aventures du shérif Walt Longmire mais peut se lire indépendamment de Little Bird. J’ai enchaîné les deux et je dois dire que j’ai préféré le premier pour son dénouement totalement inattendu et son intrigue moins complexe. Peut être aussi que la découverte de l’univers de Craig Johnson et l’effet de surprise ont un rôle important dans cette préférence… En tous cas, le suspens, l’humour et les grands paysages de montagne sont toujours présents dans Le camp des morts, pour le plus grand bonheur du lecteur ! La parution du troisième volume, L’Indien blanc, est prévue pour avril et se déroulera cette fois-ci en ville, à Philadelphie, autour d’un réseau de trafiquants de drogue. Affaire à suivre…

JOHNSON, Craig, Le camps des morts, Gallmeister, 2010.

5 pensées sur “Le camps des morts – Craig Johnson”

  1. Contrairement à toi, j’ai préféré le second opus au premier parce que j’y ai trouvé plus de profondeur encore dans les relations entre les différents protagonistes. L’essentiel, c’est que cela ne t’empêchera pas de te plonger dans le prochain tome à paraître

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :