« Le collier de paille » de Khadi Hane

Cadre dans une ONG et femme indépendante, la narratrice de ce roman  a tout pour être heureuse : un mari monogame qu’elle a choisi et qu’elle aime dans une société polygame où les femmes se voient parfois imposer un époux qu’elles ne connaissent même pas, un travail qui lui plaît, de l’argent,  une maison. Bref, elle vit presque comme une occidentale alors qu’elle habite au Sénégal, à Dakar, et que beaucoup de ses concitoyens aimeraient sans doute avoir une vie aussi moderne que la sienne.

Son existence bascule le jour où elle est envoyée en mission dans un petit village de campagne pour mettre au point un projet de construction de dispensaire. Là-bas, elle tombe folle amoureuse d’un homme qu’elle rencontre par hasard alors qu’il est en train de travailler dans un champ et qu’elle se promène. La force et la musculature de ce villageois prénommé Diogoye l’impressionne.

Consciente qu’elle commet quelque chose de mal, elle ne peut s’empêcher de tromper son mari -un homme pourtant parfait- alors que  quelques années plus tôt elle faisait la morale au mari de sa meilleure amie qui avait fait la même chose…

De retour à Dakar, elle ne peut plus manger ni travailler et toute sa famille s’inquiète. Son mari, Karim, ne comprend rien à ce qui se passe. Elle passe ses journées dans son lit, incapable de penser à autre chose qu’à sa passion pour Diogoye…

Le collier de paille est un roman sur l’adultère et la passion amoureuse mais aussi et surtout sur le tiraillement entre tradition et modernité dans un pays où les carcans familiaux, religieux et sociétaux sont encore nombreux. Le mariage, le divorce, les relations familiales, la polygamie sont des thèmes qui font encore débat et, même quand on décide résolument d’être une femme indépendante, comme la narratrice, on ne peut complètement s’affranchir du contexte dans lequel on vit… La preuve : elle a choisi son mari mais n’a pas pu organiser son mariage ni y participer, elle a refusé la polygamie mais c’est elle qui a trompé celui qu’elle pensait aimer avec un homme qui a déjà deux femmes… Pas toujours simple, la vie !

Merci à BOB et à Pocket pour l’envoi de ce livre.

HANE, Khadi, Le collier de paille, Pocket, 2009.

10 pensées sur “« Le collier de paille » de Khadi Hane”

  1. Bonjour!
    Roman très intéressant sur l’adultère. Subtil. Les choses ne sont ni noires ni blanches. Le coeur est ravagé par la passion amoureuse, une forme de culpabilité à l’endroit de l’homme semblait lui promette un foyer monogame au Sénégal. A bientôt!

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :