Le fil de soie – Cécile Roumiguière et Delphine Jacquot

Marie-Lou est une petite fille qui aime regarder Mamilona, sa grand-mère, coudre de magnifiques robes. Tous ces tissus et ces fils qui envahissent la table de la cuisine l’apaisent à son retour de l’école. Mamilona chante souvent une chanson dans une langue que Marie-Lou ne connaît pas. Quand la petite l’interroge, la vieille dame change de sujet ou répond à côté. Même chose au sujet de ce bracelet en cuir qu’elle ne quitte jamais.

Marie-Lou a de grosses difficultés à l’école : « A l’école, Marie-Lou n’est pas la reine. Elle s’emmêle dans les chiffres, elle peine à lire les lettres et les mots. ». Un jour, la maîtresse s’énerve et lui crie fort dessus. Mamilona la console en lui disant que sa beauté est à l’intérieur et que sa maîtresse n’est pas le jardinier qu’il lui faut. Elle ne la prend pas dans ses bras, elle est avare en parole mais ses mots vont à l’essentiel. Ensuite, elle passe très vite à autre chose, elle a une robe de mariée à terminer.

La relation qui unit la grand-mère et la petite fille est pleine d’amour, de délicatesse et de tendresse. Marie-Lou sent bien que Mamilona lui cache quelque chose d’important. Le jour de son dixième anniversaire, elle est décidée à l’interroger et à obtenir une réponse.

Voilà un album magnifique ! L’écriture poétique de Cécile Roumiguière est un vrai régal. L’histoire est touchante, toute en retenue. J’avoue que je n’avais absolument pas deviné ce fameux secret. Les illustrations de Delphine Jacqot m’ont beaucoup moins touchée mais c’est une question de sensibilité.

L’avis de Moka et celui d‘Enna.

ROUMIGUIERE, Cécile, JACQUOT, Delphine, Le fil de soie, Éditions Thierry Magnier, 2013.

8 pensées sur “Le fil de soie – Cécile Roumiguière et Delphine Jacquot”

  1. Personnellement, j’avais deviné mais tu ne trouves pas que justement si toi adulte tu n’avais pas deviné, c’est un album trop compliqué pour les cm2- 6ème : la résolution du secret arrive en une page…. J’ai trouvé que c’était un album magnifique mais plus adapté aux 4eme ou 3eme.

  2. Je le trouve beaucoup moins compliqué que l’autre album de la sélection. La question du niveau est toujours délicate. D’un endroit à un autre, d’un élève à un autre, ils ne sont pas sensibles aux mêmes sujets ni capables de lire les mêmes choses.
    De manière générale, les élèves sont peu attirés par les albums de toute façon, et même si on fait la promotion !

  3. Bonjour à vous,
    Si je peux me permettre… « Le fil de soie » parle avant tout de racines, du lien entre l’enfant et sa grand-mère, entre l’enfant et son histoire de famille. Ce serait vrai quel que soit le secret.
    Et ce secret n’est pas dévoilé “en une page” : grâce aux illustrations de Delphine, il court de page en page (les dessins en pointillés, comme un faufil, reprennent un à un les éléments de ce secret). L’image aussi raconte, et de façon magistrale à travers les collages de Delphine.
    Merci à vous pour ces chroniques qui font partager nos livres, nos histoires !
    Au plaisir de vous croiser, ici ou là.
    Cécile r.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :