« Le mec de la tombe d’à côté » de Katarina Mazetti

Désirée est jeune et pourtant, elle est déjà veuve. Après 5 années de mariage, son mari a eu le malheur de croiser la trajectoire d’un camion alors qu’il circulait à vélo. Souvent, elle se rend sur sa tombe pour passer le temps et essayer de se sentir moins bien. En réalité, elle est plutôt en colère contre lui parce qu’il l’a laissée seule. En fait, ils vivaient ensemble sans véritablement s’aimer.

Au cimetière, elle croise souvent un mec qui passe son temps à jardiner sur une tombe tape à l’œil au goût très douteux. Elle le trouve plouc et lui est énervé par cette femme qui l’empêche de s’assoir seul sur son banc face à la tombe de ses parents pour souffler un peu. Car Benny -le mec de la tombe d’à côté- gère seul la ferme familiale et ses vingt-quatre vaches. Et il n’a pas vraiment les mêmes préoccupations que cette bibliothécaire citadine dans l’âme et propriétaire d’un appartement bien comme il faut. Lui, sa maison, c’est plutôt un capharnaüm.

Pourtant, un jour, ces deux là se sourient et commencent à se rendre compte qu’ils ne sont pas indifférents l’un à l’autre.  C’est le début d’une passion dévorante qui sera mise à rude épreuve : celle du choc des cultures.

Raconté comme ça, on pourrait croire à un roman de gare mais c’est sans compter sur l’humour de l’auteur. Désirée et Benny sont deux personnages au caractère bien trempé et au sens de la répartie indéniable. Du coup, on passe son temps à rigoler et une fois la dernière page tournée, on regrette que ce soit déjà terminé.

Je vous l’accorde, qu’un sujet aussi banal -une histoire d’amour entre deux êtres que tout oppose- puisse donner un excellent roman, c’est difficile à croire mais c’est bien la réalité !

MAZETTI, Katarina, Le mec de la tombe d’à côté, Babel, 2009.

20 réflexions sur « « Le mec de la tombe d’à côté » de Katarina Mazetti »

  1. Il est sur ma liste, mais je ne l’ai toujours pas acheté … quelque chose me retient encore, même si certaines chroniques comme la tienne donnent envie de plonger dans cette histoire.

  2. Je n’ai lu et on ne m’a dit que du bien de ce roman. Je n’avais pas noté jusqu’alors le mention humour… qui fait que je lirai certainement ce livre un de ces 4 !

  3. Je vais faire comme tout le monde (sauf la pyrénéenne): je n’ai pas lu le livre, mais je pollue avec un commentaire inutile….

  4. @Leilonna : si tu veux, je peux te le prêter. @alain : une TRÈS bonne idée !
    @emmyne : parfois, je suis réticente devant les livres dont j’entends trop parler. C’est peut être ça qui t’arrête…
    @La Pyrénéenne : je crois que c’est le cas de beaucoup de lecteur !
    @Géraldine : franchement, il y a des passages assez marrant quand on prend cette histoire avec du recul.
    Non mais : les commentaires ne sont pas toujours d’une grande pertinence littéraire, tout comme mes billets d’ailleurs mais l’essentiel est d’échanger des avis personnels.
    @Stéphie : l’héroïne est un peu caricatural, tout comme le héros je trouve, mais c’est grâce à ça que le roman est parfois drôle.

  5. Noté depuis très longtemps. Il est déjà passé du poche au grand format, il sera bientôt en bouquinerie, à force. Bientôt, un objectif LAL ? J’aime beaucoup cette couverture toute simple.
    Bon courage pour le rythme !!

  6. Une lecture que j’avais appréciée (en plus, dans l’édition originale, les pages étaient roses !), d’autant plus inoubliable qu’elle a donné lieu au premier billet de mon blog !

  7. Excellent, vraiment ? J’ai eu envie puis plus envie de lire ce livre, alors je ne sais pas, peut-être un jour morose où j’aurai besoin de rire…

  8. Bonjour Saxaoul, comme beaucoup j’ai aimé (mon ami aussi) ce roman. Je crois qu’il y a une suite en cours de traduction. Je l’attends. Bonne journée.

  9. Il me fait de l’oeil depuis sa sortie… et encore plus depuis qu’il est en poche (pas le choix, Gaia n’est pas vendu ici, je crois!!!) Va juste manquer les pages roses!

  10. Je l’ai lu et j’avais bien aimé, bon de là à en lire d’autres de cet auteur je ne sais pas mais le côté décalé de deux tempéraments différents est assez drôle!

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :