Le petit rien tout neuf avec un ventre jaune – Rabaté

Patrick est propriétaire d’un magasin de farces et attrapes, Le petit rien tout neuf avec un ventre jaune. Il est aussi, à ses heures perdues, inventeur de gadgets en tous genres. Mais sa femme vient de le quitter alors pour le moment, il déprime, reçoit les clients comme des chiens et n’invente plus rien du tout. La solitude et la mélancolie l’envahissent. L’employé du magasin, son frère et un ami essaient de lui remonter le moral mais rien n’y fait.

Jusqu’au jour où Patrick fait la connaissance de Clarisse, une charmante acrobate de cirque de passage dans la ville. Tout de suite, il va mieux. Mais l’histoire ne s’arrête pas là ! Un happy end classique aurait gâché toute la singularité de cette bande dessinée. Si vous voulez connaître la suite, il ne vous reste plus qu’à la lire 🙂 !

Dans Le petit rien tout neuf avec un ventre jaune, on partage le quotidien et les états d’âme de Patrick, un anti-héros plutôt attachant. Sur fond de conflit social et de délocalisation, sa vie est plutôt morose. L’histoire est donc très réaliste mais l’humour pince sans rire et la douceur qui se dégagent de cette histoire font que l’atmosphère n’est absolument pas pesante, bien au contraire.

J’ai beaucoup aimé les dessins et le trait précis de Rabaté. Quant aux couleurs d’Isabelle Merlet, elles collent parfaitement à l’ambiance qui se dégage de ce livre.

Un grand merci à Enna qui m’a offert cet album dans le cadre du loto BD.

RABATÉ, MERLET, Isabelle, Le petit rien tout neuf avec un ventre jaune, Futuropolis, 2009.

8 réflexions sur « Le petit rien tout neuf avec un ventre jaune – Rabaté »

  1. @Midola : Je suis inculte en matière de BD et je viens de découvrir l’auteur.
    @enna : je crois que je poursuivrai ma découverte de Rabaté à l’occasion.
    @valérie : ah bon, et pourquoi ????
    @Ys : il y a quand même de l’espoir à la fin et surtout, l’humour est omniprésent.

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :