Le premier miracle – Gilles Legardinier – Lu par David Manet

Lire un livre de Gilles Legardinier, c’est s’accorder du bon temps avec la garantie de ne pas se prendre la tête. Le premier miracle, pourtant différent des comédies sentimentales dont l’auteur nous régale habituellement, ne fait pas exception.

Cette fois-ci, l’écrivain nous entraîne sur les pas de mystérieux voleurs d’objets sacrés. L’universitaire Benjamin Horwood, spécialiste de ces objets historiques et intéressé par l’ésotérisme, est recruté à coup de balles dans la jambe par Karen Holt, agent des services de renseignement.

L’intrigue regorge de rebondissements et de situations abracadabrantesques. L’humour est présent à toutes les pages ou presque : on ne se défait pas de la comédie comme cela. Mais le roman est également très documenté du point de vue historique. Encore faut-il s’intéresser au pouvoir des objets sacrés… J’avoue que ce n’est pas trop ma tasse de thé et que certains passages me sont passés au dessus de la tête. J’ai cependant apprécié le postface dans lequel Gilles Legardinier donne des explications sur les éléments qui sont véridiques et ceux qui sont issus de son imagination.

Les rebondissements, surtout à la fin, sont un peu « too much » mais par contre je me suis attachée aux personnages qui sont profondément humains et ressemblent finalement à chacun d’entre nous. Mon petit cœur de midinette a notamment été touché par Ben et sa relation aux femmes.

Le suspens habillement entretenu du début à la fin et l’interprétation fort réussie de David Manet m’ont permis de me vider la tête à un moment où j’en avais fort besoin. Alors, même si ce n’est pas de la grande littérature, je ne regrette pas d’avoir lu Le premier miracle.

LEGARDINIER, Gilles, MANET, David, Le premier miracle, Audioloib, 2016.

19 réflexions sur « Le premier miracle – Gilles Legardinier – Lu par David Manet »

  1. Je n’ai jamais lu l’auteur, pas très envie, et je ne sais pas si je vais me lancer avec celui-ci. Le côté « too much » a tendance à me faire fuir.

    1. Il ne me reste plus qu’à me faire embaucher par Audiolib alors. ça paye peut être mieux que l’Éducation Nationale, mais c’est même pas certain…

  2. J’avais beaucoup aimé le premier (à ma grande surprise, je vais être honnête) et je trouve que le côté comédie romantique était déjà bien contrebalancé par des personnages bien écrits alors je me laisserai sans doute tenter!

  3. Y a pas de mal à

    Y a pas de mal à se faire du bien Le livre papier est constitué de tout le papier de ses lettres de fans
    Belle idée
    Je te souhaite une belle et heureuse année 2017
    Bisous

    1. Effectivement, le papier des premiers tirages est constitué des lettres que l’auteur a reçues. J’ai trouvé l’idée vraiment originale. C’est un bel hommage qu’il rend à ses lecteurs.

  4. Mais où sont donc passés les chats en couverture ? 😉 J’ai bien compris que celui-ci était différent. Pas forcément tentée mais tant mieux si tu as passé un bon moment… parfois on a juste besoin de ça.

    1. Toi aussi ça te fait fuir les chats ??? C’est comme les photos de livre avec la tasse de thé ou de café à côté. A force, ça lasse.

  5. Je viens de lire ce Legardinier très différent de ce qu’on connait de lui. Différent, mais on reconnait son humour, humour qui m’a un peu énervé par moment, à cause du héros qui ne prend rien au sérieux. Un livre très documenté que j’oublierai assez vite, je pense !

    1. Cet aspect là ne m’a pas dérangée, au contraire. Je crois que sans ces personnalités attachantes, j’aurais peut être abandonnée.

La parole est à vous !