Le secret du mari – Liane Moriarty

Cécilia trouve par hasard dans le grenier une lettre écrite pour elle par son mari. Sur l’enveloppe, un message : « A n’ouvrir qu’après ma mort ». Son mari, en voyage professionnel, lui demande expressément de ne pas l’ouvrir mais Cécilia trouve sa réaction surprenante et ne peut s’empêcher de décacheter le pli. Ce qu’elle découvre bouleverse à jamais sa vie et celle de sa famille. Dès lors, comment continuer à vendre des Tupperware, à briller en société et à jouer la femme parfaite ?

Rachel, vit dans la douleur depuis le décès de sa fille Janie il y a de nombreuses années. Le coupable n’a jamais été retrouvé faute de preuves et elle est persuadée qu’il s’agit du professeur de sport de l’établissement scolaire dans lequel elle travaille. Son seul bonheur est la présence de son petit-fils Jacob à ses côtés. Malheureusement, il va quitter Sydney pour New-York. La belle-fille de Rachel a trouvé un nouveau travail là-bas et toute la famille va déménager.

Tess apprend que son mari et sa cousine, dont elle est très proche depuis l’enfance, sont tombés amoureux l’un de l’autre. Trahie, elle part immédiatement chez sa mère, à Sydney, avec son fils.

Les routes de Cécilia, Rachel et Tess vont se croiser. Dans la tourmente, ces trois femmes vont devoir faire face aux problèmes de famille en continuant à vivre malgré tout.

« Le roman qui a conquis l’Amérique » : j’aurais du me méfier de ce bandeau… Le livre se lit facilement mais il n’est pas transcendent. Les situations sont trop exagérées et les personnages trop caricaturaux pour que je puisse m’identifier ou m’émouvoir. Ce que vivent ces femmes est pourtant dramatique mais il m’aurait fallu un autre contexte pour que je puisse adhérer.

L’avis de Sandrine, un peu semblable au mien.

MORIARTY, Liane, Le secret du mari, Le livre de poche, 2016.

16 pensées sur “Le secret du mari – Liane Moriarty”

  1. On ne s’ennuie pas, c’est bien fait. Je n’attendais pas le roman du siècle (je n’ai vu le bandeau qu’après lecture, sur internet) mais c’est plutôt pas mal du tout.

    1. Je l’ai lu il y a trois semaines, j’ai fait mon billet assez rapidement et depuis je l’ai pas mal oublié. C’est pas bon signe….

  2. je suis en plein dedans (décidément!) Je cherchais une lecture facile, j’ai trouvé ce que je cherchais… les pages défilent à toute allure, comme tu dis. J’en suis à Tess et Connor dans l’entrée (^^) alors je vais poursuivre!

La parole est à vous !