« Le soupir » de Marjane Satrapi

Un commerçant, qui voyage beaucoup à travers le monde, ramène toujours à ses trois filles les cadeaux qu’elles demandent. Mais cette fois-là, il n’a pas trouvé le présent de Rose, la cadette. La jeune fille en soupire de déception. Quelques instants plus tard, « Ah le soupir » vient frapper à la porte de la maison pour lui apporter ce qu’elle désire. La jeune fille est ravie et le commerçant promet à « Ah le soupir » de faire tout ce qu’il voudra pour le remercier. Un an plus tard, « Ah le soupir » vient réclamer Rose. Le père n’a d’autre choix que de la laisser partir.

La jeune fille se retrouve dans un magnifique royaume mais sa famille lui manque. Un soir, elle découvre que le prince du royaume des soupirs est amoureux d’elle et vient lui caresser les cheveux chaque nuit. Elle tombe amoureuse mais le chemin de l’amour est semé d’embûches…

 

Le soupir est un joli récit initiatique qui montre que la nature humaine est cruelle, que l’on n’a jamais rien sans rien et qu’il faut se donner les moyens pour avoir ce que l’on souhaite. Même si le sujet est assez classique, Marjane Satrapi, conteuse et dessinatrice de talent, a su lui donner vie avec beaucoup d’humour, de fantaisie et de poésie. Et puis, l’avantage avec ce genre de récit, c’est qu’on peut lui donner de multiples sens !

SATRAPI, Marjane, Le soupir, Bréal jeunesse, 2004.

7 réflexions sur « « Le soupir » de Marjane Satrapi »

  1. @Florinette : Bon week-end à toi aussi !
    @Finette : Je ne connais pas « Poulet aux prunes » mais j’ai adoré « Persepolis », en BD comme en film.

  2. ça me rappelle le thême de la BELLE ET LA BETE de jean Cocteau ???? mais ça ne date pas d’hier (ni d’avant hier)

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :