L’écorce des choses – Cécile Bidault

L’écorce des choses raconte l’histoire d’une petite fille privée de la parole, qui perçoit le monde comme un aquarium, silencieux. Le texte étant quasiment absent, le lecteur doit se laisser guider par le graphisme simple, efficace et rempli de douceur de Cécile Bidault. Beaucoup d’émotion et de poésie se dégagent de cette bande dessinée.

La petite fille, qui vient de déménager à la campagne, se réfugie dans l’imaginaire pendant que ses parents se déchirent. Elle ne perçoit pas les sons mais les vibrations du vieux poste de radio trouvé dans le grenier -un lieu d’exploration fabuleux- lui sont agréables. Elle rencontre un garçon de son âge avec qui elle s’amuse beaucoup. Leurs jeux se passent de mots. Quand les deux enfants s’invitent en cachette dans la maison de la voisine, la petite fille découvre un livre consacré aux signes en plongée. Un nouveau monde s’ouvre alors à elle.

Le dénouement, métaphorique, montre comment cette petite fille s’exprime et s’affirme autrement qu’avec les mots. Un bel album, qui aborde la surdité de manière simple et juste.

BIDAULT, Cécile, L’écorce des choses, Warem, 2017.

Cette semaine, c’est chez Noukette que vous découvrirez d’autres pépites !

21 réflexions sur « L’écorce des choses – Cécile Bidault »

  1. Découvert grâce à Mo, j’ai adoré ce bijou délicat ! Il fait partie de la sélection Bulles de cristal que je fais avec mes collégiens cette année, ils aiment beaucoup !

La parole est à vous !