L’empereur à pied – Charif Majdalani

Dans les montagnes libanaises, en plein cœur du XIXème siècle, Khanjar Jbeili arrive de nulle part en compagnie de ses deux fils. Il s’installe dans un endroit escarpé, difficilement accessible, mais réussit à faire fructifier la terre en s’entourant d’hommes qui travaillent durement. A force de courage et de mystère, celui que les habitants surnomment l’empereur à pied, se forge une solide réputation et devient une véritable légende. Il impose également une règle terrible à sa descendance : seuls les aînés se marieront et auront des enfants. Les cadets ne pourront qu’apporter leur aide aux affaires familiales. Ou vivre leur vie en dehors du clan Jbeili…

Maan, Chehab, Naufal et Raëd, tous descendants de Khanjar, préfèrent parcourir le monde plutôt que de subir le diktat des aînés. Du début du XXème siècle à celui du XXIème, ils voyagent au Mexique, en Italie ou encore en Chine en véritables aventuriers, leur histoire personnelle croisant la grande Histoire. Certains rêvent de conquêtes et de territoires plus que d’autres. La cruauté et la violence ne les effraient pas. Tout est bon pour assouvir un rêve de puissance et de domination qui semble faire partie du patrimoine génétique familiale.

Jusqu’à quand cette règle dictée par un ancêtre va t-elle influer sur la destinée des Jbeili ? Qui osera rompre avec le passé et quelles en seront les conséquences ? Pendant que les cadets voyagent comment les aînés gèrent-ils le patrimoine de la famille ?

Le clan Jbeili, à l’image de son ancêtre Khanjar, vit à la hauteur des mythes et des légendes. Sa passionnante épopée, dans laquelle les femmes ne font que de la figuration, m’a tenue en haleine même si j’ai trouvé quelques passages un peu longs ou complexes. Le roman plonge le lecteur dans un orient mythique a défaut d’être merveilleux et offre un beau voyage à travers le temps dans des contrées lointaines. Le cadre dans lequel il se déroule fait rêver. Cette montagne, bien que rude, paraît magnifique sous la plume de l’auteur. On se prend presque à rêver de s’y balader… Quant au dénouement, il propose une belle réflexion sur la marche du monde. Un roman à découvrir !

MAJDALANI, Charif, L’empereur à pied, Seuil, 2017.

12 pensées sur “L’empereur à pied – Charif Majdalani”

La parole est à vous !