« L’enfant de Guernica »

Emilio est encore enfant quand, le 26 avril 1937, la ville de Guernica est bombardée par les franquistes. Ce jour-là, il se trouve sur le marché avec toute sa famille. Malheureusement, il est le seul survivant…

De nombreuses années plus tard, sa fille, Isaura, devient bénévole à l’ARMH (Association pour la Réhabilitation de la Mémoire Historique). Avec des archéologues, elle doit exhumer les corps des victimes du régime de Franco entassés dans une fosse commune.

Isaura s’interroge beaucoup sur le passé de son père car celui-ci est étrangement muet sur tout ce qui concerne sa vie avant son mariage. Elle fait beaucoup d’hypothèses mais elle est bien loin d’imaginer la vérité…

                                        

L’enfant de Guernica est un superbe roman historique, construit avec intelligence et très bien documenté sur une période tragique du vingtième siècle. A travers l’histoire du jeune Emilio, Guy Jimenes montre toute l’horreur du massacre de la population civile espagnole à Guernica et les conséquences d’une telle tragédie sur ceux qui l’ont vécue. Il propose également une réflexion intéressante sur le devoir de mémoire et la nécessité, pour les victimes, d’oublier pour continuer à vivre.

A lire donc, de toute urgence, pour l’aspect historique bien sûr, mais aussi pour la relation entre un père brisé dans son enfance et sa fille qui cherche à découvrir ce que son papa peut bien cacher…


Ce livre fait partie de la sélection du prix des Incorruptibles 2009 pour le niveau 3ème/2de.

Le site de l’auteur.

JIMENES, Guy, L’enfant de Guernica, Osaer Editions, 2007.

8 réflexions sur « « L’enfant de Guernica » »

  1. Merci pour ton billet Saxaoul!
    Je suis très intéressée par l’histoire de Guernica. Je note ce livre qui a l’air vraiment très bien; d’ailleurs, j’ai déjà noté un autre livre dont tu avais parlé sur Guernica « Et Picasso peint Guernica » de M. serres. Il est à la BM, j’ai vérifié, « il n’y a plus qu’à « !

  2. nul
    salut a vous monsieur votre bouccin est pas interresant dutout pour des enfants de mon age bientot vous aller nous rendre visite et je vais vous le dire en face

  3. Je l’ai lu en cours, ce livre, il est vraiment bien, et intéressant, car on se pose des question sur Andre ou émilio. Cela, m’a aidé pour l’histoire des arts, merci !

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :