Les filles de Brick Lane 1 : Ambre – Siobhan Curham

Les filles de Brick Lane, ce sont quatre jeunes londoniennes qui n’ont pas grand chose en commun mais forment un club secret dont le but est de vivre libre et de réaliser ses rêves.

Ambre aime les vêtements vintage et les citations d’Oscar Wilde. Elle rêve de se rendre sur la tombe de l’auteur à Paris. C’est elle qui est à l’initiative de ce club. En effet, elle se sent seule au lycée et aimerait bien avoir des amies. Les filles de sa classe se moquent d’elle car elle a deux pères. Ceci n’a jamais été un problème jusqu’ici mais depuis quelques temps, Ambre souffre de la bêtise humaine. De plus, elle se pose des questions sur l’identité de son père biologique.

Maali, elle, voudrait trouver le courage de parler à ce garçon qu’elle a rencontré dans la rue alors qu’elle était à la recherche du cliché parfait. Photographe amateur, elle vit avec ses parents au dessus de la confiserie tenue par sa mère. Elle aime la déesse indienne Lakshmi, manque de confiance en elle et a un caractère enthousiaste. Elle déteste plus que tout les racistes.

Sky vit avec son père sur une péniche depuis le décès de sa mère. Elle écrit des poèmes mais a du mal à prendre la parole en public. Difficile dans ces conditions de participer à un slam de poésie. Pourtant, elle en rêve. Sky a du mal à accepter la nouvelle copine de son père, encore plus depuis que celui-ci a décidé qu’ils iraient vivre chez elle.

Rose est la fille de Savannah Ferndale, célèbre mannequin et copine du père de Sky. Sa mère a décidé qu’elle exercerait le même métier qu’elle mais l’adolescente rêve plutôt de devenir pâtissière et de vivre incognito. Elle aimerait aussi voir un peu plus son père qui vit à New-York depuis le divorce. En pleine crise d’adolescence, elle passe son temps à se disputer avec sa mère et n’accepte pas l’arrivée de Sky et de son père à la maison.

Si ces quatre filles n’ont pas grand chose en commun, cela ne les empêche pas de nouer une amitié solide basée sur l’authenticité. Cette amitié leur permet de surmonter les difficultés et de devenir elles-mêmes. Leurs personnalités bien distinctes faciliteront l’identification des lecteurs de même que la variété des problématiques abordées : homosexualité, divorce, racisme, harcèlement, filiation, relations familiales et amicales, respect du corps, etc. La narration alterne habilement les points de vue des quatre filles et le propos est intelligent. Les filles de Brick Lane, nouvelle série à la mode chez les ados dans les mois à venir ? Possible !

CURHAM, Siobhan, Les filles de Brick Lane 1 : Ambre, Flammarion jeunesse, 2017.

14 pensées sur “Les filles de Brick Lane 1 : Ambre – Siobhan Curham”

    1. Je fonctionne par phases également. J’ai lu ces derniers temps pas mal de premiers romans car je participais aux 68 première fois et de BD historiques pour le boulot. Du coup, j’ai un peu délaissé la littérature de jeunesse mais je commence à rattraper mon retard !

La parole est à vous !