Les filles de Brick Lane 2 : Sky – Siobhan Curham

Les filles de Brick Lane, ce sont quatre adolescentes londoniennes liées par de solides liens d’amitiés. Alors que le premier tome racontait leurs aventures vues par Ambre, la fondatrice de leur club secret, ce second opus est centré sur Sky qui vit seule avec son père depuis le décès de sa mère.

L’adolescente, qui suivait des cours sur sa péniche et a toujours été habituée à une éducation un peu atypique, est scolarisée pour la première fois dans un établissement scolaire. Ses premiers pas à l’école sont difficiles. Elle supporte mal cet univers fait de contraintes et ne comprend pas pourquoi on ne laisse pas plus de libertés aux élèves. Heureusement, elle retrouve de temps en temps Ambre qui est dans le même lycée qu’elle. Et une rencontre inattendue lui permet de voir la vie sous un autre angle….

Ambre, qui vit avec deux papas, a entamé des démarches auprès de l’agence d’adoption Familles Heureuses pour connaître l’identité de sa mère porteuse. Le soir de Noël, elle reçoit un mail l’informant que celle-ci souhaite que l’on préserve son anonymat et refuse d’être contactée. Ambre réalise alors à quel point savoir qui est sa mère est important pour elle.

Maali est inquiète. Son père est en mauvaise santé. Il fait des malaises mais sa mère fait comme si ce n’était rien de grave. Pourtant, il n’est plus le même et ce qui semblait être une simple grippe pourrait être bien plus sérieux.

Rose, elle, fait son coming-out auprès de ses amies et de son père. Sa mère, qui l’apprend par ce dernier, est jalouse de ne pas avoir eu la primeur de l’information. Les relations entre la mère et la fille sont toujours aussi tendues. Pour se changer les idées, l’adolescente cuisine et vend des gâteaux dans une boutique dont la gérante est l’objet de ses rêves amoureux.

Je ne sais pas si c’est la fatigue ou l’overdose de romans miroirs mais j’ai nettement moins adhéré à ce deuxième tome des Filles de Brick Lane alors que j’avais apprécié le premier. Certains dialogues sonnent creux et, à vouloir enchaîner les aventures, le récit perd en crédibilité. La multiplicité des personnages et des problématiques abordées (homosexualité, homoparentalité, familles recomposées, amitié, amour, etc.) permet certes une identification plus facile du lecteur cible mais on s’y perd parfois. La fiche récapitulative située en fin d’ouvrage est la bienvenue !

C’est une série que je recommanderai tout de même autour de moi tant je sais que certains ados sont friands de ces textes dans lesquels ils se retrouvent.

CURHAM, Siobhan, Les filles de Brick Lane 2 : Sky, Flammarion, 2017.

8 réflexions sur « Les filles de Brick Lane 2 : Sky – Siobhan Curham »

  1. ça n’a rien à voir mais j’adore le prénom de l’auteur 🙂 (impossible en France où la pauvre jeune fille qui le porterait devrait l’épeler et préciser la prononciation en permanence !)

    1. Ma fille a déjà du mal avec son prénom alors je n’ose même pas imaginer celui là! Mais je suis d’accord, il est très joli !

  2. Zut, j’avais bien aimé le 1er tome et pensais continuer mais vu ton avis (qui rejoint d’autres), je vais m’arrêter là et ça ira aussi très bien, le premier volume pouvant parfaitement se lire pour lui-même.

La parole est à vous !