Les vieux fourneaux 3 : celui qui part – Lupano et Cauuet

J’ai découvert Les vieux fourneaux en avril dernier et j’ai eu un tel coup de coeur pour cette BD que j’étais pressée de découvrir le tome 3. A la première occasion, je me suis donc précipitée dans une librairie et je l’ai dévoré le soir même !

Dans cet opus, on retrouve les ingrédients qui font la saveur des deux premiers. Des petits vieux caractériels mais attachants, une jeune femme déterminée qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, de l’humour à toutes les pages et quelques incursions dans le passé qui permettent de mieux comprendre le présent.

On découvre notamment que Pierrot, Antoine et Mimile n’ont pas de quoi être fiers de ce qu’ils ont fait quand ils étaient plus jeunes et traînent derrière eux de vieilles casseroles dont il se gardent bien de parler. Ils font même preuve de beaucoup de mauvaise foi. Heureusement, la petite fille d’Antoine n’hésite pas à les obliger à regarder la vérité en face.

Les dernières planches laissent entrevoir quelques pistes pour le tome 4 que, vous vous en doutez, j’attends avec impatience.

En attendant, je ne résiste pas à vous montrer ces deux passages qui m’ont fait éclater de rire.

LUPANO, Wilfrid, CAUUET, Paul, Les vieux fourneaux 3 : celui qui part, Dargaud, 2015.

La BD de la semaine, c’est chez Noukette aujourd’hui.

15 pensées sur “Les vieux fourneaux 3 : celui qui part – Lupano et Cauuet”

  1. Comme toi, la scène où Pierrot sort du Commissariat m’a fait de l’effet. J’ai relu, ne résistant pas à ce grand moment d’humour. J’attends le tome 4 avec impatience

La parole est à vous !

%d blogueurs aiment cette page :